L'heure à Erevan: 11:07,   24 Mai 2024

Quelque chose se prépare à Ankara, dont les résultats seront visibles dans deux ou trois jours : Ruben Safrastyan

Quelque chose se prépare à Ankara, dont les résultats seront visibles dans deux ou trois 
jours : Ruben Safrastyan

EREVAN, 12 JUIN, ARMENPRESS: Aucun changement significatif ne se produira dans le processus de normalisation arméno-turc après les élections générales turques de 2023, a averti un chercheur de haut niveau.

La Turquie maintiendra sa condition préalable à la normalisation de l'Arménie avec l'Azerbaïdjan, un facteur important pour la politique étrangère de la Turquie, a déclaré le professeur Ruben Safrastyan à ARMENPRESS lorsqu'il a été interrogé sur les perspectives de normalisation arméno-turque après les élections.

M. Safrastyan, notant que l'Azerbaïdjan a récemment reporté une réunion ministérielle prévue avec l'Arménie et que le nouveau gouvernement Erdogan a discuté des pourparlers arméno-azerbaïdjanais lors de sa première session, a déclaré que "quelque chose est en cours" à Ankara, dont les résultats seront visibles dans quelques jours.

De plus, Safrastyan affirme que l'Azerbaïdjan a en fait reporté les discussions des ministres des Affaires étrangères avec l'Arménie prévues à Washington le 12 juin, à la demande du nouveau ministre turc des Affaires étrangères, Hakan Fidan.

"Le nouveau ministre des Affaires étrangères Hakan Fidan a exprimé un certain mécontentement à l'égard du processus de négociations entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, et la partie azerbaïdjanaise a reporté cette réunion à sa demande", a déclaré M. Safrastyan. Compte tenu du travail antérieur de Fidan et de ses compétences en matière de diplomatie secrète, il est clair que les exigences maximalistes de l'Azerbaïdjan présentées à l'Arménie lors de sa médiation seront renforcées. Demain, Erdogan se rendra en Azerbaïdjan. Il avait annoncé qu'il effectuerait sa première visite en Azerbaïdjan en tant que président nouvellement élu. Erdogan présentera l'approche de la Turquie à Ilham Aliyev au cours de cette visite", a déclaré M. Safrastyan, directeur de l'Institut d'études orientales de l'Académie nationale des sciences.

Le turcologue a également souligné le fait qu'Erdogan a changé l'ensemble de son cabinet, alors que dans le passé, il avait l'habitude de maintenir certains ministres en place.

Le professeur Safrastyan a noté qu'Erdogan a nommé ses fidèles de longue date à des postes clés, tels que Hakan Fidan, qui était le chef du renseignement national et qui est maintenant ministre des Affaires étrangères, et Ibrahim Kalin, le porte-parole de longue date d'Erdogan qui est maintenant le chef du renseignement national.

"La nomination d'un jeune parent de Serdar Kilic, l'envoyé turc pour les pourparlers avec l'Arménie, en tant que porte-parole présidentiel est également remarquable", a déclaré le professeur Safrastyan.

Selon M. Safrastyan, M. Erdogan poursuivra dans la même voie, avec pour objectif de devenir l'un des pays qui déterminent le destin du monde. Dans ce contexte, la nomination de Fidan au poste de ministre des affaires étrangères n'est pas une coïncidence, étant donné son expérience antérieure dans l'exécution de "missions personnelles" et de "tâches diplomatiques secrètes" par Erdogan, a déclaré M. Safrastyan.

Toutefois, la grave situation financière et économique de la Turquie obligera Erdogan à travailler davantage sur le plan intérieur.

La nomination de Mehmet Şimşek au poste de ministre du Trésor et des Finances et celle de Hafize Erkan, un fonctionnaire formé aux États-Unis, au poste de gouverneur de la Banque centrale, visent à résoudre la crise financière et économique, a déclaré M. Safrastyan.

Le nouveau cabinet doit également faire face à un travail énorme pour éliminer les conséquences du tremblement de terre dévastateur et garantir des investissements massifs.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a prêté serment pour un nouveau mandat présidentiel de cinq ans le 3 juin.

Les pourparlers entre les ministres des Affaires étrangères de l'Arménie et de l'Azerbaïdjan devaient avoir lieu le 12 juin à Washington D.C. Le 8 juin, les autorités ont indiqué que l'Azerbaïdjan avait demandé à les reporter.

 








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Digital-Card---250x295.jpg (26 KB)

12.png (9 KB)

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: contact@armenpress.am