L'heure à Erevan: 11:07,   20 Mai 2024

Il est évident pour tous qu'il s'agit maintenant du retrait des troupes du territoire arménien

Il est évident pour tous qu'il s'agit maintenant du retrait des troupes du territoire 
arménien

EREVAN, 15 MAI, ARMENPRESS: Le vice-ministre des Affaires étrangères, Paruyr Hovhannisyan, a déclaré le 15 mai qu'il ne comprenait pas très bien ce que l'ambassadeur de l'UE voulait dire en affirmant qu'"il y a un ou deux sites où les forces arméniennes se trouvent dans la région frontalière".

Lors de la conférence de presse du 15 mai sur la Journée de l'Europe et les relations UE-Arménie, la chef de la délégation de l'UE en Arménie, l'ambassadrice Andrea Wiktorin, interrogée sur les pourparlers Pashinyan-Aliyev-Michel à Bruxelles, a déclaré : "Naturellement, il s'agit de notre responsabilité de protéger les droits de l'homme : "...nous espérons naturellement que les deux parties retireront leurs troupes et que tout le monde se mettra à œuvrer pour la délimitation et la démarcation".

Lorsqu'on lui a demandé de préciser ce qu'elle voulait dire par "les deux parties retirent leurs troupes", l'ambassadrice de l'UE a répondu : "Il est dit qu'il y a un ou deux sites où les forces arméniennes se trouvent également, disons, dans la région frontalière. Il faut une délimitation et une démarcation claires. C'est la formulation générale utilisée à Bruxelles".

Interrogé sur ce point, le vice-ministre des Affaires étrangères a également abordé la question.

"Je ne comprends pas très bien non plus ce que ces remarques signifient. Mais peut-être s'agit-il de la première guerre dans le Haut-Karabakh. C'est peut-être sous cet angle qu'il faut l'envisager. Mais il m'est également difficile de dire de quoi il s'agit", a-t-il déclaré.

M. Hovhannisyan a déclaré qu'il s'agissait peut-être d'un format accepté de toujours s'adresser aux deux parties. "Mais il est évident pour tout le monde qu'en cette période, il s'agit du retrait des troupes du territoire arménien, ce qui a été abordé par l'UE, les États-Unis et d'autres partenaires", a déclaré M. Hovhannisyan, faisant référence aux multiples appels lancés par la communauté internationale à l'Azerbaïdjan pour qu'il retire ses troupes du territoire souverain de l'Arménie.

Au cours de la conférence de presse, l'ambassadrice de l'UE a également mentionné que la question des droits et de la sécurité des Arméniens du Haut-Karabakh avait également été abordée lors du Sommet de l'UE.

Elle a ajouté que cela impliquait également des mesures supplémentaires.

Mme Wiktorin a noté qu'il était entendu qu'un mécanisme international était nécessaire à cet effet, et qu'il fallait travailler à son élaboration et à son approbation par toutes les parties.

Après l'attaque meurtrière lancée le 11 avril par les Azéris contre les troupes arméniennes près du village de Tegh, l'UE a appelé au respect de la ligne de 1991 et au retrait des forces de l'une ou l'autre partie à des distances de sécurité.








youtube

AIM banner Website Ad Banner.jpg (235 KB)

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Digital-Card---250x295.jpg (26 KB)

12.png (9 KB)

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: contact@armenpress.am