L'heure à Erevan: 11:07,   18 Mai 2024

Boriana Aberg: les forces azerbaïdjanaises doivent quitter le territoire de l'Arménie

Boriana Aberg: les forces azerbaïdjanaises doivent quitter le territoire de l'Arménie

EREVAN, 11 OCTOBRE, ARMENPRESS: À l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, la déléguée suédoise Boriana Aberg a appelé l'Azerbaïdjan à retirer ses forces armées du territoire souverain de l'Arménie. Mme Aberg a évoqué les crimes de guerre de l'Azerbaïdjan lors de la séance plénière de la session d'automne de l'Assemblée, au cours de la discussion sur les opérations militaires entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan et l'attaque des infrastructures civiles.

"Il y a quelques jours, j'ai reçu une vidéo de la femme d'un prisonnier de guerre arménien, avec des images de sa terrible exécution. Je suis encore hantée par ces scènes brutales, par cette cruauté inhumaine. Ce n'est pas la seule vidéo montrant un crime aussi terrible", a déclaré Mme Aberg.

La députée a ajouté que depuis l'agression militaire à grande échelle contre l'intégrité territoriale de l'Arménie par les forces armées azerbaïdjanaises, les utilisateurs azerbaïdjanais ont publié de nombreuses vidéos sur les réseaux sociaux. "Ces vidéos montrent des crimes de guerre, des scènes terribles de meurtre de prisonniers de guerre arméniens, de torture de militaires arméniens, y compris des femmes, et de profanation de cadavres", a expliqué Mme Aberg.

Selon la députée, la réaction de la communauté internationale à ces événements a été sans équivoque. "Notre position est claire : les auteurs de crimes de guerre doivent être traduits en justice", a-t-elle déclaré.

Elle a expliqué que la situation dans le Caucase du Sud reste très tendue et alarmante. "Nous sommes confrontés à une situation où un État membre de cette organisation attaque un autre État membre. Toute ignorance de notre part permettra de nouvelles violences, de nouvelles atrocités. Le 13 septembre, nous avons assisté à une agression contre l'Arménie, qui a conduit à l'occupation des territoires souverains de l'Arménie, à de terribles souffrances, à des pertes de vies humaines des deux côtés et à la destruction à grande échelle des infrastructures civiles en Arménie", a-t-elle déclaré.

Mme Aberg a ensuite rappelé les propos de Josep Borrell, vice-président de la Commission européenne et haut commissaire aux affaires étrangères : "c'est un fait que l'Azerbaïdjan a bombardé et occupé une partie du territoire de l'Arménie et que les forces azerbaïdjanaises doivent se retirer".

"Nous appelons l'Azerbaïdjan à retirer ses forces armées du territoire souverain de l'Arménie et à retourner aux positions qu'il occupait avant cette escalade. Nous demandons à l'Azerbaïdjan de cesser toute action susceptible d'aggraver une situation déjà terrible", a conclu la députée.








youtube

AIM banner Website Ad Banner.jpg (235 KB)

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Digital-Card---250x295.jpg (26 KB)

12.png (9 KB)

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: contact@armenpress.am