L'heure à Erevan: 11:07:36,   9 Août 2022

La réponse internationale à la torture des civils par l'Azerbaïdjan a été insuffisante: Défenseuse des droits de l'homme

La réponse internationale à la torture des civils par l'Azerbaïdjan a été insuffisante: Défenseuse 
des droits de l'homme

EREVAN, 23 JUIN, ARMENPRESS. Lors de la rencontre avec le rapporteur spécial des Nations unies sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires, qui s'est tenue dans le cadre de la 50e session du Conseil des droits de l'homme des Nations unies, la défenseuse arménienne des droits de l'homme Kristine Grigorian, a diffusé un message vidéo soulignant que pendant et après la guerre du Haut-Karabakh, la réponse internationale aux tortures infligées à la population civile arménienne par les forces armées azerbaïdjanaises, et même aux actes extrêmement brutaux diffusés sur Internet, a été insuffisante et n'a pas été à la hauteur.

Dans sa déclaration, elle a apprécié le travail du Rapporteur spécial sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires et a souligné la nécessité de renforcer encore son mandat et de lui allouer davantage de ressources.

Pour Mme Grigorian, la réponse faible et inadéquate à l'Azerbaïdjan a créé des conditions propices aux exécutions extrajudiciaires et arbitraires dans d'autres pays. Il a souligné la nécessité de multiplier les visites du Rapporteur spécial dans les régions et territoires pour une meilleure compréhension des évolutions sur le terrain et comme garantie d'une mise en œuvre effective des dispositions. Il a exprimé sa volonté de collaborer, en soulignant le rôle des institutions nationales des droits de l'homme en tant que partenaires précieux.








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]