L'heure à Erevan: 11:07:36,   14 Août 2022

Les réponses du porte-parole du MAE, Vahan Hunanyan, aux questions de l'agence de presse "Armenpress"


Les réponses du porte-parole du MAE, Vahan Hunanyan, aux questions de l'agence de presse 
"Armenpress"

EREVAN, 13 JANVIER, ARMENPRESS. L'Arménie s'attend à ce que des relations diplomatiques soient établis avec la Turquie à la suite du processus de dialogue, et que la frontière entre les deux pays soit ouverte, a declare Vahan Hunanyan, porte-parole du ministère arménien des Affaires étrangères, répondant aux questions d'ARMENPRESS avant la première réunion entre les envoyés spéciaux arméniens et turcs prévue le 14 janvier.

Question : Quels sont les principaux objectifs que la partie arménienne tend à atteindre à travers le dialogue entre l'Arménie et la Turquie ?

Réponse : En fait, les attentes de l'Arménie vis-à-vis de ce dialogue n'ont pas changé depuis le début des années 1990. Nous nous attendons à ce que les relations diplomatiques entre l'Arménie et la Turquie soient établies à la suite du processus, et que la frontière entre les deux pays, qui a été unilatéralement fermée par la Turquie au début des années 1990, soit ouverte.

Question : On a dit qu'en acceptant de lancer un dialogue avec la Turquie, l'Arménie accepte les conditions préalables que la Turquie a toujours posées dans le contexte de la normalisation des relations avec l'Arménie. Quel est votre commentaire à ce sujet ?

Réponse : La République d'Arménie a déclaré à plusieurs reprises qu'elle était prête à normaliser ses relations avec la Turquie sans aucune condition préalable. À cet égard, je dois noter que l'approche de l'Arménie n'a pas changé ; la même position est reflétée dans le programme 2021-2026 du gouvernement arménien.

Nous avons déjà mentionné que, dans nos contacts avec les partenaires internationaux, nous avons souligné à plusieurs reprises la nécessité d'adhérer au principe de "sans conditions préalables". À notre avis, le gouvernement turc partage également l'approche consistant à entamer le dialogue sans conditions préalables.

Question : La première rencontre des représentants spéciaux des deux pays du dialogue Arménie-Turquie est prévue le 14 janvier à Moscou. Quel est le format de la rencontre ? Quelles sont les attentes de la partie arménienne vis-à-vis de cette rencontre ?

Réponse : La rencontre des représentants spéciaux de l'Arménie et de la Turquie à Moscou sera accueillie par la partie russe. En fait, il s'agit d'une rencontre d'introduction. On ne peut guère s'attendre à des résultats tangibles à l'issue d'une seule rencontre, mais elle marquera le lancement du processus.








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]