L'heure à Erevan: 11:07:36,   28 Janvier

L’allocution du Présidant de l’AN Alen Simonyan lors du colloque « L’Arménie : un an après.. » au Sénat français

L’allocution du Présidant de l’AN Alen Simonyan lors du colloque « L’Arménie : un an après.. » 
au Sénat français

EREVAN, 25 NOVEMBRE, ARMENPRESS. Le président de l’AN Alen Simonyan a participé à la conférence intitulée "L'Arménie un an après", en marge de sa visite de travail de deux jours en France, annonce le service de presse de l’AN.

Lors du colloque le Présidant de l’Assemblée nationale de la République d’Arménie Alen Simonyan a notamment dit :

« Je voudrais saluer tous les participants de ce colloque et particulièrement remercier le Président du Sénat français pour l’organisation sous son haut patronage du colloque « L’Arménie :  un an après » et l’invitation de la délégation de l’Assemblée nationale de la République d’Arménie à cette occasion. La tenue d’un tel évènement dans un haut lieu comme le Sénat français et dans une atmosphère aussi chaleureuse est l’éclatant témoignage à mon sens de l’amitié solide et de la confiance mutuelle entre nos peuples et entre nos É tats. Aujourd’hui, hélas, nous sommes des témoins oculaires des états irréversibles ; quand il y a un an , avec le soutien affiché de la Turquie , l’Azerbaïdjan entame une guerre contre les Arméniens. Les conséquences de cette guerre de 44 jours sont effroyables , les pertes irrécouvrables. La guerre a provoqué des pertes humaines irrécouvrables pour notre pays en nous privant de jeunes personnes : d’une belle jeune génération brillante. Nous avons eu des victimes innocentes, des enfants, des femmes et des personnes âgées. Le peuple d’Arménie et d’Artsakh a dû combattre à plusieurs fronts – contre l’Azerbaïdjan, la Turquie et les mercenaires. Cette attaque inouïe par sa brutalité et sa violence visait non seulement l’Artsakh, les Arméniens d’Artsakh et leurs droits fondamentaux à la vie et à la sécurité, mais aussi c’était l’attaque des dictatures contre la démocratie et la marche résolue de l’Arménie et de l’Artsakh vers cette démocratie. Cependant la guerre et les pertes douloureuses n’ont pas entaillé l’esprit combatif de notre peuple. Aujourd’hui , un an après cette guerre , le peuple arménien reprend l’espoir pour un nouveau triomphe sur les difficultés et est fort du soutien de ces amis. Il est indiscutable qu’ignorer cette réalité peut être une lourde conséquence funeste pour la stabilité et la paix de notre région et représenter un défi pour l’Europe civilisée.

Le président de l'AN a évalué la participation active de la France, du coprésident du groupe de Minsk de l'OSCE et d'un pays ami, aux négociations sur le règlement pacifique du conflit du Haut-Karabagh sous les coprésidents du groupe de Minsk de l'OSCE.

Parlant des relations amicales Arménie-France, Alen Simonyan a attaché une importance particulière à l'accord de coopération signé entre le Sénat et l'Assemblée nationale, qui, selon le président de l'AN, donnera un nouvel élan à la coopération existante entre les organes législatifs.








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]