L'heure à Erevan: 11:07:36,   9 Décembre

Le MAE iranien a répondu aux déclarations d'Aliyev concernant les exercices militaires dans le nord-ouest de l'Iran

Le MAE iranien a répondu aux déclarations d'Aliyev concernant les exercices militaires dans le 
nord-ouest de l'Iran

EREVAN, 28 SEPTEMBRE, ARMENPRESS. Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, déclarant que la tenue d'exercices dans les zones frontalières du nord-ouest est une question de souveraineté faite pour la paix et la stabilité de toute la région, a souligné : « La République islamique ne tolérera pas la présence du régime sioniste près de ses frontières. Il prendra toutes les mesures qu'il jugera nécessaires pour défendre sa sécurité. », rapporte ARMENPRESS, citant IRNA.

Réagissant mardi 28 septembre aux critiques proférées par l'Azerbaïdjan contre l'Iran pour avoir organisé des exercices militaires près de ses frontières, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh, a déclaré que la République islamique n'avait exercé que son droit à la souveraineté en organisant les manœuvres.

 Déclarant que la tenue d'exercices dans les zones frontalières du nord-ouest est une question de souveraineté faite pour la paix et la stabilité de toute la région, il a souligné : « La République islamique ne tolérera pas la présence du régime sioniste près de ses frontières. Il prendra toutes les mesures qu'il jugera nécessaires pour défendre sa sécurité. »

Abordant la question des manœuvres qui ont eu lieu récemment dans la zone frontalière nord-ouest du pays, le diplomate iranien a qualifié l'événement de « question de souveraineté ».

M.Khatibzadeh s'adressait à des journalistes mardi à Téhéran à l’occasion de sa conférence de presse hebdomadaire.

Le Président azerbaïdjanais Ilham Aliev s'était récemment dit "très surpris" par la décision de l'Iran d'organiser des exercices près des frontières de son pays, et a également remis en question le calendrier des manœuvres.

En réponse le porte-parole de la diplomatie a déclaré « Alors que les deux pays partagent de bonnes et respectueuses relations et que les canaux de communication habituels entre les deux voisins  sont au plus haut niveau, ce geste depuis Bakou est surprenant. »

Il a ajouté : « À cet égard et sur d'autres questions connexes, lors de la réunion des deux ministres des Affaires étrangères en marge de la récente session de l'Assemblée générale des Nations Unies à New York, des consultations sérieuses et détaillées ont eu lieu et il a été convenu que les pourparlers se poursuivraient dans un contexte approprié. »

« La République islamique d'Iran a toujours déclaré son opposition à toute occupation territoriale et a souligné la nécessité de respecter l'intégrité territoriale des pays et des frontières internationalement reconnues. Dans le même temps, le respect du bon voisinage est l'une des questions les plus importantes qui devraient être prises en compte par tous les voisins », a insisté le diplomate.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères s’attardant toujours sur les exercices militaires menés par notre pays dans les zones frontalières du nord-ouest a déclaré : « C'est la question de la souveraineté qui en jeu et ces manœuvres étaient en faveur de la paix et de la stabilité de toute la région. Il est clair que la République islamique d'Iran ne tolérera pas la présence même théâtrale du régime sioniste près de ses frontières, et à cet égard, elle prendra toutes les mesures qu'elle jugera nécessaires pour défendre sa sécurité nationale. »

 








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]