L'heure à Erevan: 11:07:36,   27 Octobre

Aucun contact entre les responsables arméniens et turcs jusqu’à présent selon la porte-parole du Premier ministre

Aucun contact entre les responsables arméniens et turcs jusqu’à présent selon la porte-parole 
du Premier ministre

EREVAN, 20 SEPTEMBRE, ARMENPRESS. Mané Gevorgyan, porte-parole du Premier ministre arménien, a commenté l'annonce du président turc Recep Tayyip Erdoğan selon laquelle le Premier ministre Nikol Pashinyan a fait une proposition de rencontre par le biais du Premier ministre géorgien Irakli Garibashvili. S'adressant à ARMENPRESS, Mané Gevorgyan a noté que le Premier ministre a parlé de son point de vue sur le début des pourparlers avec la Turquie lors d'une récente session de questions-réponses entre l'Assemblée nationale et le Cabinet, disant qu'il pense que les contacts de haut niveau devraient être précédés de discussions de travail.

« Dans tous ses contacts internationaux, le Premier ministre Pashinyan présente à ses collègues la vision d’ouvrir une ère de développement pacifique pour l’Arménie et la région inscrite dans le programme du gouvernement et exprime la volonté du gouvernement arménien de faire des efforts dans cette direction. Le Premier ministre a parlé de sa vision du début des pourparlers avec la Turquie lors d’une récente séance de questions-réponses avec l’Assemblée nationale, affirmant qu’il estimait que les contacts de haut niveau devraient être précédés de discussions de travail et partage cette vision avec les partenaires internationaux. Il n’y a eu aucun contact entre les responsables arméniens et turcs jusqu’à présent, bien que le gouvernement arménien soit prêt à de tels contacts. En cas de travail aussi efficace, l’Arménie sera également prête pour des réunions de haut niveau », avait déclaré Nikol Pashinyan.

S’adressant aux journalistes dimanche, le président turc a de nouveau évoqué la question de l’ ouverture d’un couloir à travers l’Arménie, affirmant qu’il s’agissait d’une question politique.

A ce propos, Mane Gevorgyan a déclaré : « Le Premier ministre Pashinyan en a parlé à plusieurs reprises. L’Arménie attache de l’importance à la mise en œuvre précise des accords énoncés dans les déclarations du 9 novembre et du 11 janvier. L’ouverture des communications est extrêmement importante pour l’établissement d’une paix et d’une stabilité durables dans la région, surmontant l’atmosphère d’hostilité douloureuse dans la région, et l’Arménie est déterminée à aller dans cette direction et à obtenir des résultats. Dans certaines déclarations, le sujet de la réouverture des communications est transformé et obtient la logique du maintien de l’isolement régional. »

« Tel est le discours sur les couloirs, qui contredit la logique d’établir la paix et la stabilité dans la région, surmontant l’atmosphère d’hostilité. Il vise non seulement à isoler les États et les peuples de la région, mais aussi à rendre cet isolement irréversible. Mais il existe également des moyens d’ouvrir les communications régionales qui mettent l’accent sur l’interconnexion régionale et peuvent être un véritable moyen de surmonter l’hostilité étape par étape. Le gouvernement arménien est en faveur d’une telle option et cette option est décrite au paragraphe 9 de la déclaration trilatérale du 9 novembre et dans la déclaration trilatérale du 11 janvier », a noté la porte-parole.

S’exprimant sur les perspectives d’ouvrir une ère de développement pacifique dans les conditions actuelles, Mané Gevorgyan a déclaré : « Malheureusement, les événements qui se déroulent chaque jour visent à délégitimer l’agenda de la paix, non seulement en approfondissant l’atmosphère d’hostilité, mais en la rendant également plus systématique. Ces mesures et d’autres sont prises pour démontrer l’impossibilité de la paix dans notre région, mais le gouvernement arménien fera constamment avancer ce programme, utilisant toutes les opportunités pour ouvrir une ère de paix pour notre région et créer de nouvelles opportunités. Le Premier ministre Pashinyan a déclaré à plusieurs reprises que nous avons besoin de nerfs solides sur cette voie et qu’il n’y a pas de solutions rapides et faciles. »








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]