L'heure à Erevan: 11:07:36,   1 Juillet 2022

Le Catholicos Aram I adresse un message de félicitations à Nikol Pashinyan

Le Catholicos Aram I adresse un message de félicitations à Nikol Pashinyan

EREVAN, 9 AOÛT, ARMENPRESS. Le Catholicos de la Grande Maison de Cilicie Aram I a adressé un message de félicitations à Nikol Pashinyan à l’occasion de sa nomination au poste de Premier ministre de la République d’Arménie. Le message de felicitations dit:

’’Votre Excellence Monsieur le Premier Ministre,

Avec l’amour chrétien et la bénédiction patriarcale, nous vous transmettons nos salutations depuis la Cathédrale du Catholicossat de la Grande Maison de Cilicie, Antelias. Nous vous félicitons à l’occasion des élections législatives et de votre nomination au poste de Premier ministre de la République d'Arménie et de la formation du nouveau gouvernement.

En effet, à une période cruciale de l’histoire du peuple arménien et de l’Arménie, vous êtes à nouveau appelé à assumer le poste difficile et responsable de Premier ministre. C’est un poste qui n’est pas seulement une position ou un honneur, mais une mission pour construire la patrie dans son essence et son but. Aujourd’hui, comme vous le savez, notre patrie est entourée d’une grave inquiétude, causée à la fois par des facteurs internes et externes. Les fondements de l’État sont menacés. La déception et l’incertitude sont devenues une partie dominante de la vie des peuples d’Arménie et d’Artsakh. Par conséquent, le peuple attend de vous que vous entrepreniez la mission de restaurer et de revitaliser la patrie avec le plus haut niveau de responsabilité et d’engagement. Sur la base de cette attente et de cette perspective, nous souhaitons attirer votre attention sur les points suivants:

A.La guerre déclenchée contre l’Artsakh par les forces conjointes de l'Azerbaïdjan et de la Turquie et les nombreuses pertes humaines qu’elle provoque, l’occupation des terres libérées par le sang de nos martyrs, la démolition de monuments religieux et le déplacement de milliers de familles ont causé de graves colère et découragement parmi notre peuple. Il est impossible de tourner cette page amère et sombre de notre histoire moderne sans responsabilité. Il y a des questions qui nécessitent des réponses. Il y a des incertitudes qui doivent être clarifiées. Il y a des accusations mutuelles qui doivent également être clarifiées. Par conséquent, nous attendons de l’Assemblée nationale nouvellement élue qu’elle accorde une importance prioritaire à la mise en place d’une commission impliquant toutes les factions, afin qu’elle puisse examiner de manière approfondie toutes les questions liées à la guerre et remettre un rapport public à notre peuple.

B.L’unité interne de notre peuple, surtout en cette période alarmante, est un impératif urgent. En effet, l’unité n’est pas une question d’identité d’opinions, mais l’harmonisation de la pluralité au profit des intérêts les plus élevés de la nation et de l’État. Une telle unité deviendra un point d’ancrage solide pour le renforcement de l’État arménien, un fondement solide pour les relations entre le gouvernement et le peuple, et un fort soutien pour les relations extérieures de l’Arménie. Il faut que la culture politique malsaine et les tensions politiques internes qui se sont développées pendant la campagne électorale cèdent la place à des critiques saines et constructives du gouvernement et de l'opposition. Cela découle de l’intérêt de la Patrie.

C.C’est le peuple qui donne une description et une forme à la patrie, et le peuple exprime son identité unique et la protège de la poussière du temps avec ses valeurs morales, spirituelles et nationales. Il nous rappelle notre survie face aux terribles tempêtes de l’histoire. À une époque où les «valeurs» antinationales de la culture mondiale commencent à pénétrer partout, nous attendons du gouvernement arménien, en particulier à travers les institutions éducatives et culturelles, qu’il conduise notre peuple à un engagement fort envers des valeurs qui garantissent l’identité et la force de notre nation.

D. Aujourd’hui, l’Artsakh est blessé. Sa douleur est la douleur de tout notre peuple. Notre engagement collectif pour l’indépendance de l’Artsakh doit être ferme. La reconnaissance internationale de l’indépendance de l’Artsakh devrait devenir l’une des questions prioritaires non seulement pour le gouvernement arménien, mais aussi pour la diaspora. Le potentiel collectif de notre peuple doit être mis au service du renforcement de l’indépendance de l’Artsakh.

E.Le partenariat Arménie-Diaspora est vital tant pour l’Arménie que pour l’Artsakh et la Diaspora. Nous pensons qu’une coopération harmonieuse et étroite de ces trois unités de notre nation, naturellement, avec la répartition des rôles et la clarification des priorités, est impérative. Dans ce contexte, nous considérons qu’il est important et prioritaire de développer un agenda pan-arménien avec la participation active de la Diaspora.

F.La guerre d’Artsakh et la signature subséquente d’un cessez-le-feu entre l’Arménie, l’Azerbaïdjan et la Russie sont en fait un indicateur d’une nouvelle situation géopolitique dans le Caucase. La situation dangereuse actuelle oblige le Gouvernement à être vigilant et inébranlable pour assurer la sécurité et l’intégrité territoriale de l’Arménie. La situation actuelle dans une région lourde de développements dangereux pour l’Arménie exige aussi la détermination de dire « Non ». En effet, tout au long de son histoire, l’Arménie, qui fut une pomme de discorde au carrefour des intérêts des grands empires, a survécu, quoique parfois blessée, grâce à son courage collectif de dire ’’Non’’.

G.Aujourd’hui, l’Arménie est entourée d’auteurs du génocide des temps anciens et nouveaux, qui poursuivent leurs aspirations expansionnistes envers l’Arménie et l’Artsakh, ignorant leurs obligations et les dispositions du droit international, et donc l’armée arménienne doit devenir plus organisée et efficace. Nous devons également pouvoir élargir notre cercle d’amis et de partenaires stratégiques.

Monsieur le Premier Ministre, nous attendons de vous que vous preniez au sérieux nos préoccupations et nos réflexions, qui vous ont été brièvement présentées, afin que nous puissions conduire notre patrie vers un avenir meilleur avec des efforts collectifs et cohérents, dans un esprit prudent et responsable.

Nous prions le Seigneur pour que la République d’Arménie et l’Artsakh soient inébranlables et sûrs, et nous lui demandons de vous accorder sagesse et force dans l’accomplissement de votre difficile mission.




A ce même sujet





youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]