L'heure à Erevan: 11:07:36,   27 Octobre

L'Artsakh considère la visite d'Erdogan à Shushi comme une nouvelle tentative de faire preuve de force

L'Artsakh considère la visite d'Erdogan à Shushi comme une nouvelle tentative de faire preuve 
de force

EREVAN, 15 JUIN, ARMENPRESS. Les factions du Parlement de l'Artsakh ont publié aujourd'hui une déclaration concernant la prochaine visite du président turc Recep Tayyip Erdogan à Shushi.

Armenpress présente la déclaration :

« Après le génocide des Arméniens de l'Ouest en 1915 et l'occupation du berceau historique du peuple arménien, la Turquie a essayé de faire de même contre les Arméniens de l'Est au cours des cent dernières années.

Tous ces programmes anti-arméniens ont toujours échoué grâce à la lutte organisée du peuple arménien.

En septembre 2020, en profitant des conditions internationales et régionales favorables, la Turquie et l'Azerbaïdjan, en lançant une attaque contre la République d'Artsakh avec la participation de groupes terroristes internationaux, ont à nouveau tenté de commettre un génocide contre les Arméniens lors des opérations militaires.

À la suite de la déportation forcée du peuple arménien de sa patrie historique, des milliers de personnes se sont retrouvées sans patrie, des centaines de monuments nationaux-chrétiens ont été détruits et profanés.

Nous considérons la visite non invitée d'Erdogan dans les territoires occupés de l'Artsakh, en particulier à Chouchi, comme une menace et une nouvelle tentative de faire preuve de force. C'est la continuation de l'inauguration du « parc des trophées » à Bakou qui suppose l'adoption de nouvelles pressions morales et psychologiques contre le peuple arménien dans l'après-guerre.

L'action provocatrice d'Erdogan est une tentative de contrecarrer l'activité de maintien de la paix de la Russie dans la région, un plan du diable pour attaquer la fragile stabilité.

Une telle démarche du président turc est un nouveau défi non seulement pour l'Arménie et l'Artsakh, mais aussi pour la Russie et l'Iran.

Nous appelons les organisations internationales, les pays coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE, en particulier la Russie, à freiner les aspirations agressives de la Turquie, pleines de nouveaux dangers.

Tous les Arméniens doivent faire face à ces nouveaux défis en ces jours difficiles ».








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]