L'heure à Erevan: 11:07:36,   5 Août

L'Arménie n'a pas d'alliés dans la question du Karabagh : Levon Ter-Petrosyan

L'Arménie n'a pas d'alliés dans la question du Karabagh : Levon Ter-Petrosyan

EREVAN, 7 JUIN, ARMENPRESS. Selon le premier Président de la République d'Arménie Levon Ter-Petrosyan, après 30 ans de propagande, la plupart des gens et toutes les forces politiques en Arménie ne comprennent toujours pas une vérité simple dont il parlait il y a 25 ans : l'Arménie n'a pas d'alliés dans la question du Karabagh. Comme le rapporte "Armenpress", cette opinion a été exprimée par le premier président de la République d'Arménie dans son discours lors de la présentation du programme électoral.

"Maintenant, ils répètent : rien si la Russie n'est pas un allié, l'Amérique sera un allié, l'Iran sera un allié, la Chine sera un allié. Cela signifie que nous ne voulons pas tirer les leçons de l'expérience amère non seulement de l'histoire ancienne, mais aussi des trois dernières décennies de notre époque. "

Nous avons fait une erreur une fois il y a 100 ans, les 70 ans de l'époque soviétique, le mouvement Karabagh a tiré de sérieuses leçons dans les années 90, nous avons créé un État, nous avons remporté des victoires. C'est une différence de deux ou trois générations. Le plus triste, c'est qu'avec la génération actuelle, nous ne comprenons plus rien, nous ne pouvons pas ne pas prendre de leçons.

C'est-à-dire que nous avons déjà vécu une catastrophe. Je n'exclus pas que si nous répétons la même erreur, si nous tombons dans le même fossé, nous deviendrons l'État ou la nation la plus misérable du monde, la plus méprisée, nous serons comme la Somalie, le Yémen. Voulons-nous être comme ces pays ?" - dit Ter-Petrosian.








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]