L'heure à Erevan: 11:07:36,   25 Juin

Nikol Pashinyan a reçu Sergueï Lavrov

Nikol Pashinyan a reçu Sergueï Lavrov

EREVAN, 6 MAI, ARMENPRESS. Le Premier ministre par intérim, Nikol Pachiniana reçu le Ministre des affaires étrangères de la Fédération de Russie Sergueï Lavrov et la délégation qu’il dirigeait, a indiqué le bureau de presse du Premier ministre.

Accueillant les invités, Nikol Pachinian a affirmé:

"Cher Sergeï Viktorovich,

 Chers collègues,

Je suis heureux de vous rencontrer et de vous accueillir au sein du gouvernement arménien. Les relations entre nos deux pays sont de nature alliée, fondées sur le principe du partenariat stratégique et des relations fraternelles entre nos peuples. J'ai le plaisir de souligner que nos relations bilatérales se sont encore renforcées au cours des derniers mois, car elles ont passé un nouveau test de viabilité.

 À un moment difficile, la Russie nous a contacté pour aider à résoudre les problèmes qui avaient surgi à la suite de la pandémie mondiale et de l'agression de l'Azerbaïdjan contre le Karabagh. Grâce aux efforts de la Fédération de Russie, nous avons réussi à arrêter la guerre et à parvenir à une réduction significative de la tension dans la région. La présence de soldats de la paix russes au Haut-Karabagh aujourd’hui est une solide garantie de la sécurité du Haut-Karabakgh.

Je tiens particulièrement à souligner le rôle du Président de la Fédération de Russie, Vladimir Vladimirovitch Poutine, dans le rétablissement de la paix dans la région de la paix dans la région, ainsi que ses efforts pour créer les conditions d'un fonctionnement normal du Haut-Karabagh.

Dans ce contexte, je tiens à vous assurer que l'Arménie continuera à prendre toutes les mesures pour mettre en œuvre les accords conclus dans les déclarations trilatérales du 9 novembre 2020 et du 11 janvier 2021.

Nous sommes également prêts à faire de notre mieux pour assurer un dialogue constructif entre les parties dans le format trilatéral.

Cependant, je dois noter que les actions de l’Azerbaïdjan ne contribuent pas à l’avancement du dialogue trilatéral. Les actions de Bakou, qui manipulent la question du retour des prisonniers de guerre, créent des vacances anti-arméniennes, expriment des aspirations territoriales envers l’Arménie et commencent maintenant à détruire l’héritage culturel et religieux du peuple arménien, visent au contraire l'escalade de la situation dans la région et l'effondrement des accords.

Dans ce contexte, je tiens à saluer les mesures prises par les coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE, dont la dernière déclaration est une réponse forte à la position non constructive de l'Azerbaïdjan.

La position des coprésidents exprimée dans sa déclaration du 13 avril est conforme à notre position par rapport aux grands problèmes actuels. À cet égard, je voudrais souligner notre position selon laquelle il est nécessaire de restaurer le processus de paix afin de parvenir à un règlement final du conflit du Haut-Karabagh, sur la base des principes proposés par les coprésidents. 

Honorable Sergeï Viktorivich,

je vous souhaite une nouvelle fois la bienvenue en Arménie, je suis convaincu que nous aurons des entretiens constructifs et efficaces."

Le ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, Sergeï Lavrov, a déclaré :

"Cher Nikol Vovayevich, merci beaucoup.

Depuis le premier moment de notre arrivée à Erevan, nous avons ressenti l'attitude chaleureuse de nos amis, le peuple arménien. Je vous remercie de l'attention que vous portez personnellement à notre délégation.

Dans le cadre du développement de nos contacts avec vous, nous avons eu aujourd'hui des entretiens détaillées, substantiels et fondés sur la confiance, sur toutes les questions relatives aux relations bilatérales, sur les questions régionales et sur la coopération dans les organisations internationales. Nous avons réaffirmé l'importance particulière de nos liens alliés et de notre partenariat stratégique dans tous les domaines de notre coopération.

Votre dialogue politique avec le Président de la Fédération de Russie est assez intense, même en cette année de pandémie. Vous avez eu deux entretiens détaillées à Moscou, et de nombreuses conversations téléphoniques. Le président Poutine vous adresse ses vœux les plus chaleureux de réussite dans vos efforts pour le développement de votre pays et pour la mise en œuvre des accords conclus sur le processus de règlement du Haut-Karabagh.

L'année prochaine marquera le 30e anniversaire de nos relations diplomatiques et le 25e anniversaire du Traité d'amitié, de coopération et d'assistance mutuelle, qui est fondamental. Il s'agit d'un document clé, qui définit nos relations pour de nombreuses années à venir et qui est mis en œuvre de manière cohérente dans tous les domaines d'intérêt mutuel - économie, liens politiques, coopération militaire et militaro-technique.

 Nous sommes déterminés à assurer la sécurité de notre allié, la République d'Arménie. Cela a été discuté lors de vos contacts avec le Président Poutine, et dans le cadre de la coopération régulière entre nos ministères de défense. Il ne peut y avoir aucun doute à ce sujet non plus.

Nous apprécions les accords sur le règlement du Haut-Karabagh. Nous vous sommes reconnaissants d'avoir noté le rôle joué par la Russie et le Président Poutine personnellement dans l'arrêt des hostilités et l'établissement d'un cadre durable pour la poursuite des actions de toutes les parties.

Nous soutenons très activement les activités du groupe de travail trilatéral au niveau des vice-premiers ministres de Russie, d'Arménie et d'Azerbaïdjan, qui s'occupent des questions importantes, et peut-être les plus significatives à ce stade, du déblocage des communications économiques et de transport, ce qui permettra de mettre fin au blocus de l'Arménie et d'assurer une interaction mutuellement bénéfique de tous les pays de la région pour l'intérêt commun dans la pratique (pas seulement au niveau politique, comme cela a déjà été fait).

Bien entendu, notre contingent de maintien de la paix poursuivra ses efforts dans le Haut-Karabakh. L'accord trilatéral détermine les pouvoirs des forces de maintien de la paix pour assurer la sécurité de la population du Haut-Karabagh et le fonctionnement du corridor de Lachin. Nos soldats de la paix feront de leur mieux pour résoudre les questions restantes liées à la détermination de la ligne de contact exacte, en parvenant à des accords mutuellement bénéfiques sur son passage. La délimitation et la démarcation de la frontière entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan sera possible dès que toutes ces mesures seront mises en œuvre.

Avec les autres coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE, nous continuons à plaider pour la résolution des questions humanitaires, y compris le retour des personnes détenues. Nous comprenons la signification symbolique et émotionnelle de cette étape. Nous sommes convaincus que nous serons en mesure de résoudre ce problème dans un avenir proche. Cela créera une atmosphère positive et constructive pour avancer sur toutes les questions menant à un règlement final. Nous vous aiderons à résoudre ces problèmes sous toutes leurs formes en mettant en œuvre les déclarations trilatérales. Nous encouragerons par tous les moyens possibles les activités des coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE afin de créer l'atmosphère la plus favorable au règlement des questions restantes.

Je vous remercie à nouveau de m'avoir donné l'occasion d'être accueilli par vous. Je suis convaincu que les résultats des entretiens qui se sont tenus aujourd'hui au ministère des Affaires étrangères et avec vous nous aideront à faire progresser nos relations alliées dans tous les domaines. Je vous remercie."

Les interlocuteurs ont discuté de questions liées à l'agenda actuel et aux perspectives des relations alliées entre l'Arménie et la Russie et ont abordé la situation autour du Haut-Karabagh et le règlement des questions humanitaires. Les parties ont procédé à un échange de vues sur les mesures à prendre dans les domaines indiqués par le Premier ministre par intérim de l'Arménie et le ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie.

Nikol Pashinyan a attiré l'attention de Sergueï Lavrov sur la rhétorique anti-arménienne de l'Azerbaïdjan. Il a évoqué le "parc des trophées" inauguré  à Bakou, qui présente des expositions arménophobes et humiliantes, jugeant inadmissible la participation d'enfants et d'écoliers à ce processus, actuellement mis en œuvre par l'Azerbaïdjan.

Le ministre russe des Affaires étrangères a souligné l'importance des efforts conjoints visant à créer une atmosphère constructive et un dialogue dans la région. Sergueï Lavrov a qualifié les entretiens avec son homologue arménien d'efficaces et a fait part de ses impressions sur la visite d'aujourd'hui au Mémorial du génocide arménien, soulignant que la Russie sera toujours aux côtés du peuple ami arménien.

Les parties ont échangé leurs points de vue sur la situation régionale et les défis en matière de sécurité.

 

 








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page