L'heure à Erevan: 11:07:36,   31 Juillet

La reprise des pourparlers sur le Karabakh est est une tâche prioritaire des coprésidents: Ambassadeur de France

La reprise des pourparlers sur le Karabakh est est une tâche prioritaire des coprésidents:  
Ambassadeur de France

EREVAN, 4 MAI, ARMENPRESS. Les Présidents français et russe sont convenus de reprendre les efforts au sein du Groupe de Minsk de l'OSCE pour parvenir à un règlement stable de la situation autour du conflit du Haut-Karabakh. Dans un avenir proche, des initiatives concrètes seront lancées dans ce sens, a déclaré l'Ambassadeur de France en Arménie, Jonathan Lacôte en réponse à l'enquête d'ARMENPRESS, commentant l’entretien téléphonique tenu entre le Président russe Vladimir Poutine et son homologue français Emmanuel Macron.

"Le président de la République a eu un entretien téléphonique, lundi 26 avril, avec le président russe Vladimir Poutine. Pour la situation actuelle dans le Caucase, le Président Macron a souligné la nécessité d'enregistrer des progrès concrets sur les questions relatives aux captifs, à la situation humanitaire et à la préservation du patrimoine. Les deux présidents ont convenu de reprendre les efforts au sein du Groupe de Minsk pour parvenir à un règlement stable de la situation. Des initiatives concrètes seront lancées dans ce sens dans un proche avenir ", a déclaré l'Ambassadeur.

M. Lacôte a noté que la reprise des négociations pour le règlement pacifique du conflit du Haut-Karabakh est la tâche prioritaire des co-présidents, comme ils l'ont indiqué dans leur Déclaration du 13 avril.

Interrogé sur les mesures prises par les coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE pour que l'Azerbaïdjan restitue les prisonniers de guerre arméniens, l'Ambassadeur français a déclaré que les coprésidents, dans leur récente déclaration, ont appelé au retour de tous les prisonniers de guerre.

"Dans leur déclaration du 13 avril, les coprésidents ont appelé à la libération de tous les prisonniers de guerre et des personnes détenues, conformément au droit humanitaire international. Le 24 avril, le ministre d'État Jean-Baptiste Lemoyne a reçu les familles des captifs à l'Ambassade de France", a déclaré l'Ambassadeur.

Jonathan Lacôte a également commenté l'inauguration du soi-disant « parc des trophées militaires » à Bakou, où sont exposés des équipements militaires arméniens pris comme trophée pendant la guerre et des mannequins de cire de soldats arméniens. Il a déclaré que la guerre n'était pas une représentation théâtrale et que la priorité était désormais de trouver des moyens de résoudre le conflit.

La guerre déclenchée par l'Azerbaïdjan contre l'Artsakh le 27 septembre 2020 a été arrêtée le 9 novembre par une déclaration trilatérale des dirigeants de l'Arménie, de la Russie et de l'Azerbaïdjan. Les coprésidents du groupe de Minsk ont déclaré la nécessité de reprendre le processus de négociation interrompu par la guerre. L'Azerbaïdjan ne respecte pas le huitième point de la Déclaration trilatérale, selon lequel Bakou est tenu de restituer tous les prisonniers de guerre arméniens, ce qui constitue une violation flagrante du processus humanitaire d'après-guerre.

 








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]