L'heure à Erevan: 11:07:36,   19 Juin

Le processus de réforme du système de police discuté sous la présidence du Premier ministre

Le processus de réforme du système de police discuté sous la présidence du Premier ministre

EREVAN, 22 FÉVRIER, ARMENPRESS. Le Premier ministre Nikol Pashinyan a présidé une séance du Conseil de réforme de la police au sein du gouvernement, au cours de laquelle la stratégie de réforme de la police et le processus de mise en œuvre les mesures prévues par le plan d'action 2020-2022 ont été discutés. L’agence "Armenpress" en a été informé par le bureau de presse du Premier minister.  

Le chef adjoint de la police, Ara Fidanyan, a indiqué que l’objectif des réformes est de former une force de police qui relève les défis modernes en créant un ministère de l’intérieur et un service de patrouille. Selon le chef adjoint de la police, les réformes garantiront la transparence du système de police et renforceront la responsabilité publique. Il a été noté que la modernisation du système de gestion opérationnelle et des travaux pour élaborer des projets législatifs et apporter des modifications pour assurer les travaux ci-dessus sont déjà en cours.

Il a été informé que le service de patrouille, qui sera formé à Erevan cette année, fonctionnera en 3 équipes par jour - régime de 8 heures. 2500 citoyens ont postulé pour le concours pour le service de patrouille, certains d'entre eux étaient des policiers. Actuellement, plus de 700 candidats, sélectionnés sur la base des résultats d'un concours, sont en formation. Le service de patrouille sera réapprovisionné en véhicules neufs et modernes dotés des moyens techniques nécessaires, les employés recevront de nouveaux uniformes et équipements. Il a été signalé qu'à la suite des activités du centre d'information sur le contrôle électronique du Centre de contrôle opérationnel, l'efficacité du service de patrouille augmentera également, ce qui contribuera à renforcer le contrôle et à une exécution plus systématique des travaux.

Ensuite, les questions d'organisation du travail sur la formation d'un service de patrouille dans les régions de Shirak et Lori ont été discutées. A cet égard, un calendrier précis a été fixé.

La prochain question à l'ordre du jour était le travail sur la formation du ministère de l'Intérieur. Le ministre de la  Justice Rustam Badasyan a noté que les projets d'actes juridiques nécessaires sont déjà prêts, qui ont dépassé le stade du débat public. Dans un proche avenir, il est prévu de soumettre l'ensemble des actes législatifs nécessaires à la formation du ministère de l'Intérieur au gouvernement pour discussion et approbation. Selon le ministre, le but de la formation du ministère de l'Intérieur est de renforcer le contrôle civil sur les activités de la police et de garantir la responsabilité devant l'Assemblée nationale comme il convient à un État doté d'une forme de gouvernement parlementaire. Avec la création du nouveau ministère, une distinction sera également établie entre la police et les pouvoirs civils: la police sera chargée de lutter contre la criminalité et la fonction publique sera concentrée au sein du ministère. Ce dernier sera également le structure qui assurera la continuité des réformes du système de police.

Un échange de vues intéressé a eu lieu sur les points de l'ordre du jour, diverses propositions et observations ont été formulées.

En résumé, le Premier ministre Pashinyan a chargé, en tenant compte des résultats de la discussion d'aujourd'hui, d'apporter les changements nécessaires aux mesures ci-dessus et d'assurer leur mise en œuvre dans les délais fixés.

 

 

 








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page