L'heure à Erevan: 11:07:36,   6 Mars

Paris, Londres et Berlin appellent l’Iran à cesser immédiatement sa production d’uranium métal

Paris, Londres et Berlin appellent l’Iran à cesser immédiatement sa production d’uranium métal

EREVAN, 16 JANVIER, ARMENPRESS.  Mercredi, Téhéran a annoncé à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) qu’elle avançait dans sa production d’uranium métal pour servir de carburant à un réacteur. Cette annonce a vite déclenché des préoccupations chez la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni qui ont réagit dans un communiqué commun, informe TASS se référant à la déclaration conjointe des trois pays.

« Nous, les gouvernements de l’Allemagne, de la France et du Royaume-Uni, sommes profondément préoccupés par l’annonce par l’Iran qu’il se prépare à produire de l’uranium métal », ont-ils écrit.

Selon les termes de l’accord signé en 2015, l’Iran se voit interdite de produire ou d’acquérir des « métaux de plutonium ou d’uranium ou leurs alliages » pendant 15 ans.

Les trois signataires du communiqué indiquent que l’Iran « n’a aucune utilisation civile crédible de l’uranium métal » et affirment que « la production d’uranium métal peut avoir de graves implications militaires ».

Paris, Londres et Berlin ont rappelé à Téhéran les implications de la signature de l’accord de Vienne et l’ont exhortée « dans les termes les plus forts » à cesser son activité.








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page