L'heure à Erevan: 11:07:36,   27 Novembre

PM:la Turquie cherche à étendre son influence et les pays régionaux devraient exprimer leur position

PM:la Turquie cherche à étendre son influence et les pays régionaux devraient exprimer leur 
position

EREVAN, 21 OCTOBRE, ARMENPRESS. Dans un entretien avec l'agence de presse iranienne IRNA, le Premier ministre Nikol Pashinyan a evoqué la question de savoir qu'est-ce qui empêche le cessez-le-feu au Haut-Karabakh, pourquoi les hostilités se poursuivent après la réunion de Moscou et l'accord entre Bakou et Erevan samedi soir.

Selon "Armenpress", le Premier ministre a noté. «Il est évident que la Turquie tente de saper le cessez-le-feu, car elle s'est fixé des objectifs ambitieux. La Turquie ne vise pas seulement le Haut-Karabakh, mais elle cherche également à imposer sa présence dans le Caucase du Sud. À cet égard, je dois souligner que cela fait partie de la politique impérialiste de la Turquie, qui cherche à étendre son influence à l’est, au nord et au sud-est du Haut-Karabakh, et cela affecte directement tous les pays de la région. Ce fait doit être sérieusement pris en considération et les acteurs régionaux devraient exprimer leur position à cet égard. »

“Il est convaincu que la guerre du Haut-Karabakh était planifiée à l'avance. Un mois et demi avant la flambée, la République d'Azerbaïdjan a organisé un exercice militaire conjoint avec la Turquie, et certaines troupes turques sont restées en Azerbaïdjan après la fin de l'exercice. En outre, la Turquie a recruté des terroristes syriens et les a transportés en Azerbaïdjan dans le but de les impliquer dans les hostilités prévues. Si l'agression n'avait pas été planifiée à l'avance, il n'y aurait eu aucune raison de déplacer des troupes de Syrie vers la République d'Azerbaïdjan. Aujourd'hui, la présence de terroristes dans la zone de conflit est un fait établi comme en témoignent de nombreux documents authentiques publiés sur ce sujet. Tous ces documents témoignent que la guerre était planifiée à l'avance. Nous sommes au cœur d'une guerre à grande échelle pré-planifiée, qui constitue une menace pour toute la région.”,- dit Nikol Pashinyan.




A ce même sujet


https://zen.yandex.ru/id/5dee07a31e8e3f00ae3051c1


youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page