L'heure à Erevan: 11:07:36,   29 Novembre

Pashinyan est convaincu que c’est la Turquie qui empêche l'établissement d'un cessez-le-feu

Pashinyan est convaincu que c’est  la Turquie qui  empêche l'établissement d'un cessez-le-feu

EREVAN, 19 OCTOBRE, ARMENPRESS. Le Premier ministre d’Arménie, Nikol Pashinyan, est convaincu que il y a des forces qui empêchent, très concrètement de respecter  le cessez-le-feu humanitaire conclu après une réunion de 11 heures des ministres des Affaires étrangères de l'Arménie, de la Russie et de l'Azerbaïdjan à Moscou et c’est la Turquie.Selon  "Armenpress", Pashinyan l’a declaré dans une interview avec TASS.

« Je suis sûr que jusqu'à présent, nous n'avons pas été en mesure de mettre en œuvre la déclaration de Moscou, car il y a des forces qui l'empêchent, très concrètement. Tout d'abord, c'est la Turquie. La Turquie s'intéresse à l'échec de la déclaration de Moscou pour deux raisons. Les actions de la Turquie visent à évincer la Russie du Caucase du Sud. N'oublions pas que cette déclaration a été adoptée à l'initiative du Président de la Russie, à l'initiative de la Fédération de Russie. Certaines forces, et en particulier la Turquie, sont intéressées par l’échec de l’initiative russe. Et ils espèrent ainsi saper l'autorité de la Fédération de Russie dans le Caucase du Sud.

Je pense que nous comprenons tous ce qui se passe et que nous devons travailler dur pour ramener la stabilité dans notre région. Et bien sûr, nous travaillerons en collaboration avec la Russie sur cette question. Et nous espérons que d’autres coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE soutiendront également ces efforts. »,- dit Pashinyan.





https://zen.yandex.ru/id/5dee07a31e8e3f00ae3051c1


youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page