L'heure à Erevan: 11:07:36,   25 Octobre

Le ministère des Affaires étrangères nie les accusations azerbaïdjanaises contre l'Arménie

Le ministère des Affaires étrangères nie les accusations azerbaïdjanaises contre l'Arménie

EREVAN, 29 SEPTEMBRE, ARMENPRESS. Le ministère arménien des Affaires étrangères nie les accusations du ministère azerbaïdjanais de la Défense contre l'Arménie d'avoir frappé la région azerbaïdjanaise de Dashkasan dans la région arménienne de Vardenis, a déclaré la porte-parole arménienne du ministère des Affaires étrangères Anna Naghdalyan sur les réseaux sociaux.

«Cette information est un mensonge complet et vise à préparer le terrain pour l'expansion de la géographie des opérations militaires, ainsi que la conduite d'une agression contre l'Arménie. Nous condamnons fermement les tentatives de l’Azerbaïdjan de déstabiliser davantage la paix et la sécurité régionales. Les dirigeants militaro-politiques de l'Azerbaïdjan portent l'entière responsabilité des conséquences de ces tentatives », a déclaré Anna Naghdalyan.

Le 27 septembre, tôt le matin, l'armée azerbaïdjanaise a lancé une attaque d'artillerie transfrontalière massive contre l'Artsakh, y compris contre des colonies civiles. Des colonies pacifiques sont également bombardées, y compris la capitale, Stepanakert.

84 militaires ont été tués et près de 120 ont été blessés en Artsakh à la suite de l'attaque azerbaïdjanaise.

L'Arménie et l'Artsakh ont déclaré une loi martiale et une mobilisation.

Selon les dernières données, la partie azerbaïdjanaise a subi près de 400 pertes humaines du fait de son agression. La partie Artsakh a détruit un total de 4 hélicoptères d'attaque azerbaïdjanais, 49 drones, 80 équipements blindés, dont des chars, 82 véhicules et 1 avion.





https://zen.yandex.ru/id/5dee07a31e8e3f00ae3051c1


youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page