L'heure à Erevan: 11:07:36,   28 Octobre

Rapports sur les activités de deux organes d'Inspection présentés au Premier ministre

Rapports sur les activités de deux organes d'Inspection présentés au Premier ministre

EREVAN, 24 SEPTEMBRE, ARMENPRESS. Le 24 septembre, l'Inspection  de sécurité alimentaire et de protection de l'environnement  et d'Inspection du sous-sol  ont  rendu compte aujourd'hui des activités menées en 2019 et au cours des 8 premiers mois de 2020.

Comme "Armenpress" a été informé par le Département de l'information et des relations publiques du Cabinet du Premier Ministre de la République d'Arménie, le chef du Bureau de coordination des activités des organes d’inspection, Artur Asoyan,  a indiqué qu’un  système d'inspection fondées sur l'évaluation des risques a également été mis en place, le domaine législatif a été réglementé. Il a été rendu compte du processus d'adoption de nouvelles modifications législatives pour réglementer les sphères de ces organismes d'inspection, ainsi que des détails des règlements prévus.

Le chef de l'Inspection de la sécurité alimentaire, Georgy Avetisyan, a rendu compte du travail effectué pendant la période considérée: un nouveau système de tenue de registres des passeports sanitaires pour le transport des véhicules destinés aux denrées alimentaires a été lancé,  des mesures de contrôle ont été prises. Dans le domaine de la médecine vétérinaire, à partir du 1er juillet 2020, il y a un prérequis pour l'abattage des animaux dans les abattoirs. Des recherches sur la brucellose ont été menées dans toutes les régions avec la participation des agriculteurs, des producteurs de produits laitiers et de viande et des travailleurs des abattoirs.

 Un programme de surveillance des pesticides, des nitrates, des métaux lourds et des organismes génétiquement modifiés dans les produits végétaux a été lancé.

Avec l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, a signé le document «Renforcer les capacités dans les domaines de la sécurité alimentaire, de l'évaluation et de la gestion des risques pour la santé animale», qui prévoit la mise en place  de trois systèmes d'évaluation des risques sectoriels. Le système de contrôle des frontières «One Window» a été lancé à titre pilote et une coopération internationale a été développée. Il a également été rendu compte des réformes structurelles de l'organisme d'inspection et de la mise en œuvre des instructions du Premier ministre.

 En réponse à une question du Premier ministre sur les critères de sécurité alimentaire, il a été noté que l'inspection est guidée par les réglementations internationales dans ce domaine. Nikol Pashinyan s'est enquis du respect des règles relatives au transport du pain et des produits de boulangerie, ainsi que de la construction d'abattoirs et de l'organisation de l'abattage dans les abattoirs. Il a été noté qu'il existe déjà 67 abattoirs, dont 36 fournissent des services, 78 autres abattoirs sont en construction. A Erevan, le volume des ventes de produits carnés d'origine d'abattage atteint 90%, dans les régions ce réseau est également en expansion. Des opportunités de renforcer les capacités existantes des laboratoires ont également été évoquées dans ce contexte. Le Premier ministre a souligné l'importance d'un contrôle régulier du respect de la sécurité alimentaire et a demandé d'être cohérent. Nikol Pashinyan a souligné la nécessité d'établir des normes élevées dans le domaine de la sécurité sanitaire des aliments, de renforcer les capacités des laboratoires et a chargé de soumettre des propositions pour résoudre les problèmes soulevés.

  Le chef de l'organisme d'inspection de la nature et de la protection du sous-sol, Gnel Hasratyan a d'abord présenté dans son rapport les réformes structurelles mises place au sein de l'organe d'inspection, puis a évoqué les initiatives. En particulier, dans le cadre de l'initiative «Sauver la nature», une carte écologique a été élaborée et des panneaux seront placés dans les espaces naturels. Une nouvelle uniforme d'inspecteurs a été approuvée, et dans le cadre de l'initiative «Programme d'appui aux espaces naturels protégés» visant à renforcer la capacité d'inspection, il est envisagé de se doter de moyens technologiques et de possibilité de contrôle électronique. Un projet de décision sur la surveillance environnementale du bassin versant du lac Sevan et de son bassin a été élaboré. À la suite des inspections effectuées dans les exploitations piscicoles, des compteurs d'eau ont été installés. Des contrôles ont également été effectués dans les centrales hydroélectriques, qui ont également abouti à l'installation de compteurs d'eau.

En 2019-2020 plus de 3 000 infractions ont été enregistrées, pour lesquelles des poursuites administratives ont été engagées, des sanctions administratives et des amendes ont été appliquées. Dès les 8 premiers mois de 2020, des contrôles ont été réalisés dans 38 entités économiques, 18 d'entre elles achevées, 20 en cours.

En réponse aux questions du Premier ministre, il a été rendu compte du suivi de l'application du nouvel arrêté de pêche dans le bassin du Sevan, des mesures de contrôle du braconnage, de l'exploitation forestière illégale et des activités des centrales hydroélectriques. Des idées et des propositions ont été présentées pour améliorer l'efficacité de ces travaux. Nikol Pashinyan a également abordé de l'utilisation des mines en Arménie sans autorisation, demandant de développer des mécanismes de contrôle efficaces.

En résumé, le Premier ministre a souligné l'importance de lancer des mécanismes d'analyse des activités des organismes d'inspection et d'évaluer leur efficacité. «Il est nécessaire d'établir des critères clairs non seulement pour la conduite des inspections, mais aussi pour comprendre la situation actuelle dans les sphères en fonction de leurs résultats. Il est nécessaire d'analyser les rapports, de formuler des problèmes, de développer et de mettre en œuvre des solutions », a noté Nikol Pashinyan, soulignant que le processus doit être mené conformément aux stratégies sectorielles.





https://zen.yandex.ru/id/5dee07a31e8e3f00ae3051c1


youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page