L'heure à Erevan: 11:07:36,   15 Août

Les Émirats, leader en matière de compétitivité dans la région MENA

Les Émirats, leader en matière de compétitivité dans la région MENA

EREVAN, 24  JUIN, ARMENPRESS:  Les Émirats arabes unis (EAU) ont été classés neuvième dans le classement mondial qui évalue la compétitivité des pays, l'IMD World Competitiveness Yearbook 2020 de l'Institut mondial pour le développement de la gestion à Lausanne, en Suisse. De la région MENA - Moyen-Orient et Afrique du Nord - elle occupe la première place, devant l'Arabie saoudite, à la 24e place.  


Les Émirats sont ainsi devenus le leader de la région pour la quatrième année consécutive, et restent dans les dix premiers avec d'autres grandes puissances telles que les États-Unis, l'Irlande, la Finlande, le Luxembourg, l'Allemagne et le Royaume-Uni. Le top 3 du classement est Singapour, qui est en tête du classement en 2020, suivi du Danemark et de la Suisse. Les Pays-Bas et Hong Kong se sont classés respectivement en quatrième et cinquième position.


Selon les conclusions du rapport, compilées par l'agence de presse nationale WAM, le pays du Golfe « s'est classé premier au niveau mondial pour 23 indicateurs et sous-facteurs, alors qu'il était parmi les cinq premiers au niveau mondial pour 59 indicateurs et parmi les dix premiers au niveau mondial pour 106 indicateurs, sur les 338 indicateurs couverts par le rapport cette année ». Les EAU « sont en tête pour 7 facteurs : au niveau des sous-facteurs, ils ont réalisé une amélioration de 7 facteurs, se classant au 1er rang mondial pour le facteur Marché du travail, au 5e rang mondial pour le facteur Emploi, au 6e rang pour le facteur Prix. Les EAU progressent également dans d'autres sous-facteurs, tels que le cadre social, l'éducation et la technologie, la santé et l'infrastructure environnementale, tout en maintenant son rang inchangé dans deux sous-facteurs, le facteur Attributs et valeur (deuxième au monde) et le facteur Politique fiscale (troisième au monde) », précise la publication.


Les Émirats se sont également classés premiers au monde pour plus d'une douzaine d'indicateurs, à savoir l'absence de bureaucratie, les lois sur l'immigration, les coûts de licenciement, la faible dette extérieure du gouvernement central, l'évasion fiscale, l'impôt sur le revenu des personnes physiques perçu (%), les recettes fiscales indirectes perçues (%), les impôts personnels réels et le pourcentage de femmes au parlement.  


« Les Émirats arabes unis vont de l'avant avec une stratégie ambitieuse qui anticipe l'avenir et encourage une culture de l'excellence pour mener la compétitivité mondiale à plusieurs niveaux », a déclaré le directeur général de l'Autorité fédérale pour la compétitivité et les statistiques, Abdullah Lootah. « Grâce à la vision et aux conseils des dirigeants des EAU, le pays a réussi à rejoindre les dix premiers pays compétitifs de ce rapport depuis 2017 et à consolider sa position bien méritée parmi les dix premiers pays du monde au classement général et au niveau du leadership régional », a-t-il ajouté.


Le pays du Golfe a également fait des progrès en matière d'égalité des sexes. « Depuis le lancement du Conseil des EAU pour l'équilibre entre les sexes en 2015, nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour améliorer la position des EAU dans les rapports sur la compétitivité mondiale et pour faire de notre nation un modèle régional et mondial en matière de législation sur l'égalité des sexes », a expliqué la présidente du Conseil des EAU pour l'équilibre entre les sexes, Manal bint Mohammed bin Rashid Al Maktoum.





https://zen.yandex.ru/id/5dee07a31e8e3f00ae3051c1


youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

New Xar

x
Les publications les plus lues au cours de la semaine

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page