L'heure à Erevan: 11:07:36,   1 Décembre

Plus de 210 000 € pour une lettre “exceptionnelle” de Van Gogh et Gauguin

Plus de 210 000 € pour une lettre “exceptionnelle” de Van Gogh et Gauguin

EREVAN, 18 JUIN, ARMENPRESS:  Le musée Van Gogh d’Amsterdam a annoncé avoir fait l’acquisition d’une lettre écrite par Vincent Van Gogh et Paul Gauguin pour la modique somme de 210.600 euros. Dans cette missive datée de 1888, les deux artistes y évoquent leurs excursions dans les maisons closes, mais également leur projet de créer une association de peintres.


Vendue au cours d’une mise aux enchères chez Drouot à Paris le 16 juin dernier, cette lettre adressée à Émile Bernard et écrite à quatre mains a été acquise par le musée Van Gogh d’Amsterdam pour un montant de 210.600 euros. Le courrier de 4 pages était initialement estimé entre 180.000 et 250.000 euros. 


La missive viendra donc s’ajouter à la jolie collection du musée néerlandais, déjà composée de 875 lettres du célèbre peintre. Sa correspondance complète comprendrait près de 930 lettres (via Nrc.nl).


Outre la présence des signatures des deux artistes, la correspondance est décrite par la maison d’enchères d’« exceptionnelle » à la fois parce qu’elle rassemble deux des plus grands artistes du XIXe siècle, mais aussi pour les sujets qu’ils abordent. Notamment, la certitude que leur peinture va révolutionner l’art des générations futures.


« Or moi qui ai un pressentiment d’un nouveau monde, qui crois certes à la possibilité d’une immense renaissance de l’art. Qui crois que cet art nouveau aura les tropiques pour patrie. Il me semble que nous mêmes ne servons que d’intermédiaires. Et que ce ne sera qu’une génération suivante qui réussira à vivre en paix. Enfin, tout cela, nos devoirs et nos possibilités d’action ne sauraient nous devenir plus clairs que par l’expérience même » écrit Vincent Van Gogh dans les premières pages de la missive. 


Et d’évoquer un projet d’association de peintres. « Je ne pense pas que cela t’epatera beaucoup si je te dis que nos discussions tendent à traiter le sujet terrible d’une association de certains peintres. Cette association doit ou peut-elle avoir oui ou non un caractère commercial. Nous ne sommes encore arrivé à aucun résultat et n’avons point encore mis le pied sur un continent nouveau. » 


Le peintre néerlandais confie également à son ami leurs « quelques excursions dans les bordels » français. « Il est probable que nous finirons par aller souvent travailler là » explique-t-il. « Gauguin a dans ce moment en train une toile du même café de nuit que j’ai peint aussi, mais avec des figures vues dans les bordels. Cela promet de devenir une belle chôse. »


Sur la dernière page, c’est le français Paul Gauguin qui prend la plume. Il revient notamment sur les propos de son ami Van Gogh : « Son idée sur l’avenir d’une génération nouvelle aux tropiques comme peintre me paraît absolument juste et je continue à avoir l’intention d’y retourner quand je trouverai les moyens. » 

 

Présenté comme la seule lettre que Van Gogh n’« ait jamais écrite avec un autre artiste », le courrier sera exposé au public pour la première fois à l’automne prochain, lors d’une exposition plus large consacrée aux correspondances de Van Gogh (via France TV).


Pour l’institution, il s’agissait du « document le plus important » du peintre néerlandais qui appartenait encore au secteur privé. 


Source: actualitte.com





https://zen.yandex.ru/id/5dee07a31e8e3f00ae3051c1


youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page