L'heure à Erevan: 11:07:36,   25 Septembre

PM: Nous sommes convaincus que le respect des règles entraînera la réduction à zéro des nouveaux cas

PM: Nous sommes convaincus que le respect des règles entraînera la réduction à zéro des 
nouveaux cas

EREVAN, 11 JUIN, ARMENPRESS:  Après une séance du Bureau du commandant, le Premier ministre Nikol Pashinyan a tenu un briefing avec le ministre de l'Administration territoriale et des Infrastructures Suren Papikian et le médecin de l'équipe de sauvetage cardiopulmonaire Tigran Guévorguian.

 

Le Premier ministre a d'abord noté que lors de la séance extraordinaire le 12 juin, le gouvernement discutera de la prolongation de l'état d'urgence dans le pays, puis la discussion se poursuivra lors d'une séance spéciale de l'Assemblée nationale.

 

Le Premier ministre a noté que les 566 nouveaux cas de coronavirus enregistrés en Arménie le 10 juin sont une expression de la façon dont les règles anti-épidémiques ont été observées il y a 7 à 14 jours.  «En d'autres termes, nous sommes convaincus que le respect des règles que nous avons fixées  entraînera la réduction à zéro des nouveaux cas de contamination. Aujourd'hui, le niveau de respect des règles par nous donne des résultats après 7-14 jours, car la période d'incubation de la maladie est si longue. Nous n'avons pas suivi correctement les règles anti-épidémiques il y a 7 à 14 jours», a noté Pashinyan.

 

Le Premier ministre a noté que lors de la discussion de l'état d'urgence à l'Assemblée nationale, les mesures prises au cours de cette période et les prochaines démarches seront affectées.

 

Selon le ministre de l'Administration territoriale et des Infrastructures Suren Papikian, dans la situation actuelle, l’organisation d’événement reste un gros problème: fêtes d'anniversaire, mariages, funérailles et cérémonies de deuil.

 

 

«Une grande partie de la société a une attitude émotionnelle à cet égard. Les autorités locales ont récemment reçu l'ordre de ne pas autoriser les rassemblements dans leur communauté à dépasser les limites fixées par la décision du commandant. Mais, malheureusement, c'est une tâche assez difficile, car souvent, lorsque les gens perdent des parents, il est difficile d'expliquer l'essence du problème. Je vous exhorte à écouter l'appel des dirigeants communautaires, des administrations régionales, des policiers. Ce n'est pas le caprice de quelqu'un d'autre», a-t-il noté.

 

Répondant à une question, le Premier ministre a souligné que l'Arménie avait  subi une défaite dans la lutte contre le  coronavirus autant que dans le monde entier, par exemple, les États-Unis, la France, la Belgique, la Grande-Bretagne, la Russie, la Suède, l'Allemagne et de nombreux autres pays développés et surdéveloppés.  «Si le gouvernement de la République d'Arménie a été vaincu dans la lutte contre le coronavirus, alors dans la lutte contre le coronavirus, l'humanité en général et la civilisation en général ont été vaincues. Oui, notre gouvernement a des problèmes dans la lutte contre le coronavirus, autant de problèmes que toute l'humanité », a noté Pashinyan.





https://zen.yandex.ru/id/5dee07a31e8e3f00ae3051c1


youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

New Xar

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page