L'heure à Erevan: 11:07:36,   13 Juillet

Coronavirus dans le monde : plus de 5 millions de cas

Coronavirus dans le monde : plus de 5 millions de cas

EREVAN, 21 MAI, ARMENPRESS: La pandémie de Covid-19 a fait au moins 328 220 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP jeudi midi. Plus de 5 012 630 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l'épidémie. Bonne nouvelle, parmi ces cas, au moins 1 854 900 sont aujourd'hui considérés comme guéris. Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 79 décès pour 100 000 habitants, suivi par l'Espagne (60), l'Italie (53), le Royaume-Uni (53), et la France (43). L'Europe totalisait jeudi midi 169 932 décès pour 1 955 600 cas, les Etats-Unis et le Canada 99 575 décès (1 631 995 cas), l'Amérique latine et les Caraïbes 33 945 décès (612 891 cas), l'Asie 13 158 décès (399 080 cas), le Moyen-Orient 8 486 décès (309 107 cas), l'Afrique 2 996 décès (95 533 cas), et l'Océanie 128 décès (8 426 cas).


Si la pandémie de coronavirus est en recul en Europe, elle se poursuit inexorablement Amérique latine, où le Brésil a dépassé pour la première fois 1 000 morts en 24 heures, mardi 19 mai. 17 971 décès ont été recensés et plus de 250 000 personnes sont contaminées mais les bilans pourraient s'avérer sous-estimés, le pays ayant très peu recours à des tests de dépistage. Le Pérou est devenu le deuxième pays le plus mortellement touché en Amérique latine après le Brésil avec 3 024 victimes de l'épidémie Mais d'autres pays d'Amérique latine enregistrent eux aussi de fortes progressions du Covid-19. C'est le cas du Chili, qui a connu mardi sa plus forte hausse de contaminations (3 520) et de décès (31) en 24 heures. "Nous sommes dans un moment très complexe, très difficile", a déclaré le ministre de la Santé Jaime Mañalich.


En Europe, la pandémie est considérée comme étant sous contrôle, les bilans quotidiens sont généralement en baisse, et la tendance est à la levée progressive du confinement, plus ou moins rapide suivant les pays, des sévères restrictions prises au plus fort de la crise sanitaire. Des pays annoncent également des dates pour la réouverture de leurs frontières. Après l'Italie, qui a annoncé samedi qu'elle rouvrait à partir du 3 juin ses frontières aux touristes de l'Union européenne et annulait la quarantaine obligatoire pour les visiteurs étrangers, la Grèce a annoncé ce mercredi que la saison touristique commencera au 15 juin et les vols internationaux reprendront au premier juillet. Cinq pays d'Europe centrale (Allemagne, Autriche, Hongrie, Slovaquie et République tchèque) envisagent ainsi d'ouvrir les frontières entre eux vers la mi-juin. Les Européens renouent petit à petit avec ces plaisirs simples dont le confinement les avait privés depuis la mi-mars, comme de voir la mer". Cela fait deux mois que je n'avais pas vu la mer et j'ai proposé à une collègue de venir ici un moment voir la mer avant d'aller travailler. Ecouter le bruit des vagues, marcher un peu sur la plage, nous en avions très envie", témoigne Helena Prades, une Espagnole de 43 ans.








https://zen.yandex.ru/id/5dee07a31e8e3f00ae3051c1


youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

New Xar

x
Les publications les plus lues au cours de la semaine

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page