L'heure à Erevan: 11:07:36,   30 Mai

Le Cabinet a approuvé un programme d'événements pour atténuer les impacts du coronavirus

Le Cabinet a approuvé un programme d'événements pour atténuer  les  impacts du 
coronavirus

EREVAN, 26 MARS, ARMENPRESS: Une séance ordinaire du gouvernement dirigée par le Premier ministre Nikol Pashinyan a eu lieu aujourd'hui.


Afin de prévenir la propagation du coronavirus, comme dans de nombreux pays à travers le monde,  en Arménie également, certaines entreprises ont été restreintes ou, dans certains cas, complètement fermées, ce qui a entraîné de nombreuses conséquences négatives pour de nombreuses entreprises. Pour soutenir le plus grand nombre d'entrepreneurs et de citoyens dans la situation actuelle, le gouvernement a approuvé un plan d'action sur l'impact du nouveau coronavirus et cinq mesures d'atténuation des impacts économiques.


En particulier, le programme global vise à atténuer les risques liés aux problèmes de réalisation des entreprises, à maintenir la croissance économique, à soutenir les groupes  qui ont perdu leur emploi à cause du coronavirus et les groupes socialement vulnérables, à promouvoir la mise à niveau du système de soins de santé, à assurer la gestion efficace des aliments, des médicaments, des matières premières et autres réserves nécessaires afin de lutter efficacement contre le coronavirus.


Faisant référence au programme, Nikol Pashinyan a noté: « Grâce à ce programme, nous voulons non seulement soutenir le secteur compétitif de notre économie et les cercles qui ont été touchées par le coronavirus, mais plus important encore, l'objectif le plus profond de ce paquet est de préparer notre économie, notre société, nos citoyens et nos individus à bâtir une économie compétitive et une activité compétitive dans la période post-épidémique.   Cet ordre du jour ne doit jamais être oublié dans aucun scénario de développement. Notre tâche, pour ainsi dire, est de passer de la logique de survie traditionnelle à la logique de développement, de renforcement de la compétitivité de notre pays, et nous ne devons pas quitter cet ordre du jour même dans les moments les plus critiques. C'est la constatation le plus important qui sous-tend le contenu de ce programme.»


Le Premier ministre a évoqué les cas de non-émission des tickets de caisse et a noté: « Alors que les volumes de vente au détail augmentent, des signaux sont à nouveau reçus que la pratique de refuser d'émettre des tickets de caisse s'est généralisée, étant donné qu'on se trouve maintenant dans une situation de crise et que cette pratique ne fera pas l'objet de beaucoup d'attention. Maintenant, au contraire, c'est une situation de crise et oui, il faut faire plus attention. J'espère que le Comité des recettes publiques rendra les mesures beaucoup plus strictes, car maintenant de nombreuses entreprises ne fonctionnent pas, même de nombreux magasins ne fonctionnent pas, les destinataires potentiels de ce processus sont beaucoup moins nombreux.  En générale, nous ne devons pas permettre l'intensification des habitudes notoires en temps de crise. Nous ne devons permettre cela dans aucune direction, en particulier dans le domaine de la discipline fiscale; de tels phénomènes doivent être exclus du tout. Si tous les organes travaillent conformément à une autre logique, le Comité des recettes publiques devrait être deux fois plus sévère en matière d'évasion fiscale. »


Le premier événement pour atténuer les impacts économiques du coronavirus est de soutenir les entrepreneurs de la République d'Arménie sous forme de cofinancement, de refinancement et de bonifications d'intérêts. Une seule forme de support est disponible pour chaque entrepreneur. Elle donnera aux entrepreneurs le temps de répondre aux conditions changeantes de la demande, et donc de continuer à faire ses activités ou à s'adapter  à une situation économique changeante, ainsi qu'à apporter des ajustements aux stratégies de développement.


Le deuxième événement propose le renforcement des capacités en agriculture, des systèmes d'irrigation modernes, l'introduction de filets horticoles dans l'agriculture, ainsi que de fixer un taux d'intérêt de 0% sur les prêts pour l'achat de machines agricoles et d'équipements agro-alimentaires pour les achats de matières premières agricoles dans le secteur agro-alimentaire.


Selon Nikol Pashinyan, ce programme est actuellement le cas le plus frappant lorsque la crise est considérée comme une opportunité. Le Premier ministre Pashinyan considère ce programme comme une opportunité historique d'apporter un changement qualitatif dans le domaine de l'agriculture.


Avec le troisième événement pour atténuer  les aspects économiques du coronavirus, il est proposé d'accorder des prêts et des bonifications d'intérêts pour aider les entrepreneurs de la République d'Arménie avec un chiffre d'affaires annuel de 24 à 500 millions en 2019.


L'objectif du quatrième événement est d'aider les familles avec des enfants de moins de 14 ans qui sont confrontés à des problèmes sociaux en raison des difficultés du marché du travail dues à la propagation du coronavirus.


Le cinquième événement est destiné à aider les entrepreneurs à maintenir la continuité des activités grâce à la rétention d'emploi. Le plan s'adressera aux entrepreneurs qui ont régulièrement embauché de 2 à 50 salariés du 01.01.2020 au 01.04.2020 et le montant réel du salaire versé par ces entreprises n'a pas diminué au cours de la période. Une subvention unique sera accordée dans le cadre du programme de soutien.




https://zen.yandex.ru/id/5dee07a31e8e3f00ae3051c1


youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

New Xar

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page