L'heure à Erevan: 11:07:36,   27 Février

Coronavirus: Le bilan en Chine porté à 722 morts

Coronavirus: Le bilan en Chine porté à 722 morts

EREVAN, 08 FÉVRIER, ARMENPRESS:  Le bilan de l'épidémie de coronavirus en Chine continentale s'est alourdi à 722 morts, ont indiqué samedi les autorités sanitaires chinoises, et pourrait dépasser sous peu celui de l'épidémie de Sras qui était apparue dans le pays et s'était propagée à travers le monde en 2002-2003.

   

 Les Etats-Unis ont annoncé vendredi l'envoi d'aide médicale à la Chine, quelques heures après un entretien entre Donald Trump et Xi Jinping durant lequel le président chinois a assuré à son homologue américain que Pékin faisait tout son possible pour venir à bout de l'épidémie.

    

  A Genève, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déploré vendredi que la demande de matériel de protection sanitaire a été multipliée par 100 et que les prix ont grimpé en flèche, provoquant une grave pénurie.  

   

   La Commission nationale chinoise de la santé a rapporté samedi que le coronavirus a causé la veille 86 décès supplémentaires en Chine continentale, portant à 722 le nombre de cas mortels dans le pays.

  

  En 2002-2003, l'épidémie de Sras (syndrome respiratoire aigu sévère), elle aussi apparue en Chine et transmise de l'animal à l'homme, avait causé 774 décès dans le monde.


  Pour l'heure, seuls deux cas mortels du coronavirus 2019-nCoV ont été signalés hors de Chine continentale, à Hong Kong et aux Philippines.

    

   Quelque 332 cas de contamination étaient recensés vendredi hors de Chine, répartis dans 27 pays et régions.     Un ressortissant américain âgé de 60 ans infecté par le virus est mort le 6 février à l'hôpital de Wuhan, a déclaré samedi un porte-parole de l'ambassade des Etats-Unis à Pékin.

 

    Dans un communiqué publié samedi, la Commission nationale chinoise de la Santé a indiqué que 3.399 cas de contamination supplémentaires au coronavirus ont été recensés la veille, portant à 31.774 le nombre de patients infectés en Chine continentale.


    Si le nombre de nouveaux cas de contamination en Chine a été en baisse pour la première fois jeudi, d'après le bilan rapporté par les autorités, l'OMS a estimé qu'il était trop tôt pour déterminer si l'épidémie avait connu son pic.

 

   Le directeur de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a toutefois prévenu que "les chiffres pourraient de nouveau augmenter". 

    

 

Source: Reuters





https://zen.yandex.ru/id/5dee07a31e8e3f00ae3051c1
Tokyo 2020
youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

New Xar

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page