L'heure à Erevan: 11:07:36,   29 Février

Le Gouvernement a abaissé le seuil d'admissibilité aux prestations familiales et sociales

Le Gouvernement a abaissé le seuil d'admissibilité aux prestations familiales et sociales

EREVAN, 23 JANVIER, ARMENPRESS: Aujourd'hui, la séance ordinaire du Gouvernement de la République d'Arménie a eu lieu, informe le Cabinet du Premier ministre.


Le gouvernement a pris la décision de réglementer le processus de paiement des prestations familiales, des prestations sociales et des prestations d'urgence en 2020. La décision propose de maintenir le nombre des familles de prestations prévues par le budget de l'État de 2020, y compris les allocations pour enfants. En conséquence, il est proposé de fixer une limite d'allocations familiales et sociales de 28,00 au lieu de 30,00.


Faisant référence à à la décision, Nikol Pashinyan a noté qu'en abaissant le seuil, ces familles ont la possibilité de recevoir des prestations. « C'est-à-dire que les pensions augmentent un peu, que leur degré de précarité sociale diminue et qu'elles sortent du système de prestations. Et pour que cela ne se produise pas, nous réduisons maintenant les points nécessaires pour les prestations à 28 contre 30. En conséquence, non seulement ces 11 000 familles ont toujours accès aux prestations, mais 1 000 autres familles sont incluses dans le système. Je pense que c'est la bonne décision. Nous avons généralement une attitude négative à l'égard du système de prestations actuel, mais avant nos réformes prévues, il est crucial que ces démarches, au cours de cette période de transition, permettent non seulement aux familles bénéficiaires, mais également à 1 000 autres familles de passer par une période d'adaptation.   »


L'Exécutif  a approuvé le concept d'amélioration de l'efficacité de l'utilisation des terres agricoles et le plan d'action. La nécessité d'adopter le concept est due au faible niveau d'utilisation des terres agricoles dans la République et à la nécessité de clarifier la politique de l'État vers la solution de ce problème. Selon la justification, le processus de privatisation en Arménie a abouti à un certain système de propriété privée, à la suite duquel la plupart des nouveaux propriétaires de terres agricoles ne sont pas engagés dans des activités économiques et les terres privatisées sont hors de circulation économique. 


Nikol Pashinyan a accordé de l'importance à la décision et a noté: « Nous avons beaucoup de terres inutilisées dans la République aujourd'hui, des terres agricoles qui ne sont pas utilisées à dessein. Et les propriétaires de la plupart de ces terres ne vivent même pas en République d'Arménie, alors nous parlons à ces gens, leur demandons de les convaincre de louer ces terres à ceux qui sont prêts à les cultiver. Nous envisageons maintenant d'introduire un tel mécanisme en République d'Arménie pour déterminer le prix public du bail foncier par régions et par catégories de terres.   Nous avons une réglementation légale selon laquelle lorsqu'un terrain n'est pas utilisé pendant une longue période - à la fois lorsque le propriétaire est en République d'Arménie et lorsque le propriétaire n'est pas en République d'Arménie - l'État prendra le terrain à la personne par la loi et paiera le loyer. Autrement dit, nous rendons cultivables des terres non cultivables, en versant au propriétaire un loyer. C'est l'un des changements les plus fondamentaux. »


Le Premier ministre a également évoqué les questions liées au cadastre et à la cartographie dans ce contexte.  «Aujourd'hui, nous sommes confrontés à certaines des conséquences de la privatisation des terres en République, qui sont un véritable obstacle au développement de notre économie. De quoi s'agit-il? tout d'abord, les terres sont terriblement tranchées. » 


Le gouvernement a approuvé l'initiative législative du gouvernement sur le projet de loi portant modification du Code des impôts de la République d’Arménie. Le projet de loi vise à rendre le marché des médicaments plus facile à gérer. En particulier, grâce à l'interconnexion des systèmes «Vero System»  et «Guichet unique», il sera impossible d'étiqueter les données sur les médicaments non certifiés et la saisie des données du système «Vero System» en ajoutant 2 champs à la section «Étiquettes obligatoires» avec les numéros requis du certificat de conformité et la quantité correspondante du médicament importé dans ce certificat.  Dans ce cas, lors de la numérisation d'un médicament avec l'application Tax Stamp, il sera possible de savoir si un médicament est certifié et sûr à la fois par l'examinateur, la pharmacie et le consommateur à n'importe quel endroit, sans test de médicament supplémentaire, ce qui gardera l'ensemble du marché libre de toute circulation de médicaments non autorisée.


Par décision du gouvernement, la journée de travail du 27 janvier 2020 sera remplacée au 1er février - samedi.





https://zen.yandex.ru/id/5dee07a31e8e3f00ae3051c1
Tokyo 2020
youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

New Xar

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]
settings Configrations de la page