La correspondance des diplomates des pays européens divulgués par des pirates selon The New York Times


EREVAN, LE 19 DÉCEMBRE, ARMENPRESS: Des pirates non-identifiés ont intercepté et publié la correspondance menée durant des années par les diplomates des pays européens. Comme le rapporte «Armenpress» c’est ce qui se dit dans un article publié par The New York Times.

Selon le journal, la société  Area 1, fondée par des anciens agents de l’Agence nationale de la Sécurité des Etats-Unis et qui travaille dans le domaine de la sécurité cybernétique, l’aurait  confirmé. D’après la société, ces renseignements ont été publiés sur l’un des réseaux sociaux.

Les employés de la société Area 1 ont permis aux journalistes de prendre connaissance d’environ 1.1 mille messages, qui avaient été transmis plus tôt par les tuyaux diplomatiques.

Les employés de l’Area 1 estiment que l’interception des messages aurait pu se faire  par des pirates liés au Gouvernement de la République populaire de Chine.



Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: contact@armenpress.am