Nikol Pashinyan a reçu les co-rapporteurs de la Commission de suivi de l'APCE sur l'Arménie

Armenpress 19:33, 5 Novembre, 2021

EREVAN, 5 NOVEMBRE, ARMENPRESS.  Le Premier ministre Nikol Pashinyan a reçu les co-rapporteurs de la Commission de suivi de l'APCE sur l'Arménie, Kimmo Kiljunen et Boriana Åberg, informe le bureau de presse du Premier ministre.

Saluant les co-rapporteurs de l'APCE, le Premier ministre a déclaré:

"Chers collègues,

Depuis 20 ans, nous avons toujours apprécié notre adhésion à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe et au Conseil de l'Europe, que nous considérons comme une contribution essentielle au soutien de la réforme démocratique dans notre pays. Lorsque nous avons adhéré au Conseil de l'Europe, les documents d'adhésion contenaient deux orientations principales qui étaient importantes à l'époque: l'une était la démocratie et l'autre la paix.

Je dois dire que nous avons des succès tangibles dans le domaine de la démocratie, nous pouvons enfin affirmer que nos succès dans le domaine de la démocratie sont tels que la communauté internationale les voit et les enregistre également. Je suis également heureux que le Conseil de l'Europe le voit et l'enregistre. Je pense que les récents événements mettent en évidence l'irréversibilité des processus démocratiques en République d'Arménie. Nous avons encore la question de l'ajustement de la vitesse, il est très important que nous adoptions la bonne vitesse dans le contexte de ces changements. Une chose est claire : le problème fondamental qui existe en Arménie depuis de nombreuses années a été résolu tout aussi fondamentalement. Je parle de la fiabilité des résultats des élections. À cet égard, nous apprécions bien sûr la contribution du Conseil de l'Europe, qui a soutenu l'Arménie sur la question de la démocratie au cours des 20 dernières années.

Mais nous avons des problèmes dans l'autre sens. Malheureusement, la stabilité et la paix dans notre région sont fortement menacées, et le fait que nous ayons toujours des prisonniers en Azerbaïdjan, malgré la Déclaration trilatérale du 9 novembre 2020, en est l'expression la plus éclatante. J'apprécie beaucoup que cette question ait été exprimée et enregistrée à l'APCE. C'est vraiment important. Il est également important que la Cour européenne des droits de l'homme exprime une position très ferme sur un certain nombre de questions. Cela souligne en outre l'importance de notre adhésion au Conseil de l'Europe.

Néanmoins, malgré tous les défis et les difficultés, le gouvernement arménien a adopté une politique visant à ouvrir une ère de développement pacifique pour l'Arménie et la région. La mauvaise nouvelle est que cela ne dépend pas uniquement de nous, ou plutôt la mauvaise nouvelle est que tout le monde ne partage pas cet agenda ou, du moins, la compréhension des paramètres de la paix n'est pas la même. Mais nous devons continuer à travailler de manière cohérente dans cette direction. Quoi qu'il en soit, nous avons également besoin du soutien de nos partenaires internationaux dans ce domaine. Je tiens à vous souhaiter une nouvelle fois la bienvenue et je suis heureux de cette occasion de discuter de l'évolution de nos affaires."

Boriana Åberg, co-rapporteur de la Commission de suivi de l'APCE sur l'Arménie, a déclaré : "Monsieur le Premier ministre, je tiens à exprimer ma gratitude et celle de mes collègues pour nous avoir invités ici. Je tiens également à vous féliciter pour votre décision d'organiser des élections législatives anticipées à l'été 2021 et pour votre victoire convaincante à ces élections. C'est une victoire non seulement pour vous, mais aussi pour la démocratie en Arménie. Comme vous l'avez déjà mentionné, l'Arménie a fait de nombreuses réalisations dans le domaine de la démocratie. Au cours des trois derniers jours, nous avons eu l'occasion de rencontrer de nombreuses personnes, de visiter un certain nombre d'institutions, telles que la Commission anti-corruption et d'autres organes. Et il est vraiment encourageant de voir que votre pays est une étoile brillante de la démocratie dans la région."

Pour sa part, Kimmo Kiljunen a déclaré : "Merci, Monsieur le Premier ministre. Tout d'abord, en tant que vice-président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, au nom de l'APCE, je voudrais vous féliciter pour la bonne organisation des élections. Nous étions des observateurs et nous avons constaté que les élections étaient conformes aux normes et aux engagements internationaux. Je tiens personnellement à vous féliciter pour votre victoire aux élections. Ces élections étaient beaucoup plus importantes pour vous et votre parti que celles qui ont suivi la révolution de velours, car maintenant la situation est plus consolidée et vous pouvez mettre en œuvre votre programme. Le plan d'action de votre gouvernement a reçu un mandat fort de la population, et sa crédibilité est garantie par les résultats des élections."

Les co-rapporteurs de la Commission de suivi de l'APCE sur l'Arménie ont également souligné l'importance des efforts de tous les pays participants en faveur de la paix et de la stabilité dans la région, et ont indiqué qu'ils continueront à soulever la question de la nécessité de la libération immédiate des prisonniers de guerre et autres détenus Arméniens en Azerbaïdjan.

Les parties ont échangé leurs points de vue sur les questions relatives à la situation d'après-guerre, au conflit du Haut-Karabagh, à l'accomplissement des institutions démocratiques dans notre pays, à la protection des droits de l'homme et à un certain nombre de réformes sectorielles.

Le Premier ministre a fait référence aux réformes judiciaires, anti-corruption, constitutionnelles, institutionnelles, électorales, et a souligné les progrès dans le domaine de la liberté d'expression, notant que la liberté de presse et d'expression en Arménie n'a jamais été à un niveau aussi élevé qu'après 2018 et maintenant. Nikol Pashinyan a souligné que l'Arménie est engagée dans l'agenda du renforcement de la démocratie et continuera à avancer dans cette voie.

Les questions liées à l'efficacité du système parlementaire de gouvernance ont également été soulevées.



Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: contact@armenpress.am