Innovation

Le Centre national de supercalculateurs a été officiellement inauguré à Engineering City

6 minutes de lecture

Le Centre national de supercalculateurs  a été officiellement inauguré à Engineering City

EREVAN, 31 MAI, ARMENPRESS: L'ouverture officielle du Centre national de supercalculateurs a eu lieu dans la Ville de l'ingénierie le 31 mai.

Comme le rapporte « Armenpress », le Centre national de supercalculateurs a été baptisé en l'honneur du célèbre chansonnier arménien Charles Aznavour.

Félicitant l'ouverture du centre, le vice-président de l'Assemblée nationale de la République d'Arménie, Hakob Arshakyan, a noté que l'une des priorités de l'État et du gouvernement est de créer les meilleures opportunités pour les scientifiques et les ingénieurs qui veulent faire un travail créatif.

" C'est très important parce qu'il est pratiquement impossible pour un scientifique qui n'a pas de bureau, d'équipement et de logiciels appropriés de faire du travail créatif, de publier des articles de classe mondiale dans de nombreux cas. Il en va de même pour les ingénieurs, qui ne peuvent pas faire de travail créatif sans équipement ni infrastructure appropriée", a déclaré M. Arshakyan, estimant que ces facteurs étaient la raison pour laquelle les personnes créatives ont quitté l'Arménie après l'effondrement de l'Union soviétique.

De ce point de vue, le vice-président de l'AN a souligné l'ouverture du centre de supercalculateurs.

Il a noté que ces dernières années, beaucoup d'efforts ont été déployés dans le développement substantiel de la science, la fourniture d'infrastructures appropriées, la construction de la Cité de l'ingénierie, ce qui a également favorisé l'entrée de nouvelles entreprises de haute technologie en Arménie.

Mkhitar Hayrapetyan, ministre de l'industrie de haute technologie de la République d'Arménie, a souligné l'importance de l'ouverture du centre de supercalculateurs dans la vie scientifique et technologique de l'Arménie.

" Dans le contexte du développement des équipements de calcul à haute performance, de l'intelligence artificielle et des technologies en nuage, il s'agira d'une étape importante en termes d'infrastructure. Ils apportent avec eux des connaissances, des compétences, des capacités. Ce centre de supercalculateurs, dans la mesure où nous l'attendons et l'imaginons, permettra également d'accueillir des spécialistes hautement qualifiés, qui seront ensuite envoyés dans des centres d'enseignement pour l'éducation et la formation de nouveaux spécialistes", a-t-il déclaré.

Selon le chef du département, le projet a été mis en œuvre grâce aux efforts conjoints du gouvernement de la République d'Arménie, de l'Académie nationale des sciences, de la Fondation de l'incubateur d'entreprises, de la Banque mondiale, de l'Institut d'informatique de Toulouse (France) et d'autres partenaires.

La présence du Centre national de Calcul en Arménie et son importance pour le progrès scientifique et technique et la vie économique du pays ont également été soulignées dans le discours de Caroline Geguinat, directrice du bureau arménien de la Banque mondiale, et de l'ambassadeur Vasilis Maragos, chef de la délégation de l'Union européenne en Arménie.

Hrachya Astsatryan, directeur de l'Institut des problèmes informatiques et d'automatisation de l'Académie nationale des sciences de la République d'Arménie, a présenté le potentiel et les nouvelles opportunités du centre.

Martyn Galstyan, président de la Banque centrale d'Arménie, des ambassadeurs de différents pays en Arménie, des scientifiques et des ingénieurs ont également participé à l'événement.

La création du centre de supercalculateurs est devenue une réalité.

Photos par Hayk Badayan

AREMNPRESS

Arménie, Erevan, 0002, Martiros Saryan 22

footer.phone
fbtelegramyoutubexinstagramtiktokdzenspotify

La reproduction de tout matériel en tout ou en partie nécessite une autorisation écrite de l'Agence de presse "Armenpress"

© 2024 ARMENPRESS

Créé par: MATEMAT