Nouvelles politiques

Discours du Premier ministre au complexe commémoratif de Sardarapat

6 minutes de lecture

Discours du Premier ministre au complexe commémoratif de Sardarapat

EREVAN, 28 MAI, ARMENPRESS: Le Premier ministre Nikol Pashinyan, accompagné du président Vahagn Khatchatourian, du président de l'Assemblée nationale Alen Simonyan et des principaux dirigeants de la République d'Arménie, a visité le mémorial de la bataille héroïque de Sardarapat à l'occasion de la Fête de la République.

Le Premier ministre a prononcé un discours au complexe commémoratif, dans lequel il a notamment déclaré:

« Honorable Président de la République d'Arménie,

Honorable Président de l'Assemblée nationale,

Chers représentants des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire,

Messieurs les généraux et officiers, militaires,

Chers participants,

Cher peuple,

Je vous félicite tous à l'occasion du 28 mai, jour de la République.

C'est une Fête qui symbolise l'accomplissement du rêve de 400 ans de notre peuple de devenir un État. C'est une Fête qui symbolise le droit de jure du peuple arménien, des masses populaires, de décider de leur propre destin, le fait d'être la plus haute autorité dans leur propre pays, ce qui leur a été donné pour la première fois dans notre histoire millénaire.

Le 28 mai 1918, nous avons eu pour la première fois un État appelé République d'Arménie. Mais cet État, même s'il a fait l'objet de nombreux rêves, n'a pas eu une longue durée de vie, deux ans seulement. L'une des raisons en est peut-être que lorsque nous parlons du rêve du peuple arménien, nous pensons souvent aux rêves des groupes qui se considèrent comme une élite, lorsque nous parlons du pouvoir du peuple, nous pensons souvent au pouvoir des groupes qui se considèrent comme une élite. Et parfois, même souvent, le peuple se voit assigner le rôle d'une masse gouvernée et dictée, le rôle de sujets obéissants.

Mais la République, c'est le peuple, la République, c'est l'État qui se crée par le bas, par l'individu qui devient citoyen, par le paysan, par l'ouvrier, qui devient un gouvernement égal à tous. Et la République doit être construite conformément aux rêves et aux idées du peuple, de l'individu, du citoyen, et non des groupes qui se considèrent comme des élites, des groupes isolés, afin qu'il ne s'avère pas que le peuple est en Arménie, rêvant de vivre dans un autre endroit, dans un autre pays, ce qui s'est produit avec nos Républiques.

Par conséquent, notre tâche est de rendre notre République conforme aux rêves de notre peuple, pas aux toasts, pas au texte élaboré dicté par des groupes isolés qui se considèrent comme une élite, mais de se conformer aux besoins et aux objectifs des citoyens, des vrais individus, des vraies personnes.

Que veut une personne, que veut un citoyen ? Il veut vivre et ne pas souffrir, il veut jouir de la vie et ne pas mendier, il veut aimer et être aimé, il veut être libre, prospère, joyeux et heureux, il veut vivre dans un environnement pacifique, juste et digne. Et cet objectif devrait être servi par l'État, la République d'Arménie, qui est l'État de la personne et qui devrait servir la personne. Mais c'est un objectif qui n'est pas facile à atteindre. Il passe par des épines et des pièges, des décisions difficiles, des déceptions et des malentendus. Mais c'est une route droite, et nous passons par cette route et nous atteindrons notre Terre Promise, notre République Promise.

Vive le Peuple arménien

Vive le Citoyen de la République d'Arménie,

Vive le Pouvoir du peuple !

Gloire aux martyrs qui ne sont pas tombés pour la mort mais pour la vie. Et l'État du peuple, la République d'Arménie, vivra libre, juste, prospère, pacifique et heureux.

Vive la République d'Arménie ».

Ensuite, l'hymne national de la République d'Arménie a été interprété et une marche festive a eu lieu.

Le Premier ministre Nikol Pashinyan a déposé une gerbe au complexe commémoratif des héros de la bataille de Sardarapat et a rendu hommage à leur mémoire.

AREMNPRESS

Arménie, Erevan, 0002, Martiros Saryan 22

footer.phone

fbtelegramyoutubexinstagramtiktokspotify

La reproduction de tout matériel en tout ou en partie nécessite une autorisation écrite de l'Agence de presse "Armenpress"

© 2024 ARMENPRESS

Créé par: MATEMAT