Officielle

Nikol Pashinyan a rencontré Vahagn Khatchatourian et l'a félicité à l'occasion de son anniversaire

6 minutes de lecture

Nikol Pashinyan a rencontré Vahagn Khatchatourian et l'a félicité à l'occasion de son anniversaire

EREVAN, 22 AVRIL, ARMENPRESS: Le Premier ministre Nikol Pashinyan a rencontré le Président de la République Vahagn Khatchatourian et l'a félicité à l'occasion de son 65e anniversaire.

Dans son discours, le Premier ministre a déclaré : "Cher Monsieur le Président, permettez-moi de vous féliciter à l'occasion de votre 65e anniversaire. J'ai envoyé un message à l'occasion de votre anniversaire, mais je voudrais vous le remettre en personne. Je tiens à vous féliciter et à vous dire que j'apprécie hautement votre activité au poste de Président et, en général, l'activité politique publique que vous avez exercée en République d'Arménie depuis le premier jour de la fondation de notre pays.

Je tiens également à vous remercier pour le soutien que vous avez apporté et que vous apportez au Gouvernement. Nous prenons des décisions difficiles, et il est également très important que le Gouvernement et moi-même sentions votre soutien dans tous les cas où, également à la suite de discussions communes, nous arrivons à la conclusion que la décision donnée découle des intérêts de la République d'Arménie et correspond aux intérêts de la République d'Arménie.

Mais je ne veux pas pimenter cette visite festive avec des textes politiques, d'autant plus qu'aujourd'hui nous avons déjà eu l'occasion de discuter des processus en cours. Une fois de plus, je tiens à vous féliciter, à vous remercier, à vous souhaiter la santé et la poursuite de vos activités au profit de la République d'Arménie".

À son tour, Vahagn Katchatourian a noté: "Monsieur le Premier ministre, je vous remercie. Merci pour les félicitations.

L'âge devrait toujours être estimé par rapport à l'année elle-même, peu importe que vous ayez 65 ou 60 ans.

Chacun a son rôle et sa place. Et aujourd'hui, à cet âge, je suis heureux d'avoir l'opportunité de prendre des décisions aussi importantes pour notre pays avec vous, le gouvernement et l'Assemblée nationale.

Aussi, à la suite de mes rencontres, impressions ou conclusions, je veux vous assurer que l'initiative que vous avez personnellement lancée est devenue par la suite une approche, un principe, surtout en ce qui concerne la recherche d'une manière de vivre pacifiquement avec les voisins. Et vous avez trouvé cette forme, et ce sont ces travaux de délimitation.

Et soyez sûrs que le travail accompli par vous, le gouvernement et les personnes qui sont personnellement engagées dans ce travail aujourd'hui, en ce moment, est apprécié par nos compatriotes, les dignes citoyens de la République d'Arménie, par les personnes qui veulent vivre dans une Arménie libre, indépendante et souveraine.

J'ai le droit aujourd'hui, en ce jour d'anniversaire, d'insister un peu plus dans cette direction car, après tout, ce que nous avons commencé en 1988 était la tendance. Il est vrai que nous n'avions peut-être pas imaginé à l'époque que la route vers une Arménie libre et indépendante serait si longue, mais aujourd'hui, nous en avons la possibilité. Je vous demande instamment de continuer à faire de cette opportunité une réalité. La concrétisation de cette opportunité dépend déjà de nous, plus précisément de vous, du gouvernement, de moi en tant que président de la République d'Arménie, et de nos citoyens. Et en m'adressant à nos citoyens, je tiens à dire: croyez que ni Nikol Pashinyan, ni le gouvernement, ni aucun autre responsable ne prendra sur ses épaules la responsabilité de prendre une mesure illégale, en décidant de céder ne fût-ce qu'un millimètre de la République d'Arménie.

Nous connaissons cette frontière, cette ligne rouge. Sous votre direction, nous faisons tout pour établir une paix durable avec nos voisins, la République d'Azerbaïdjan. Je vous remercie encore une fois. "

AREMNPRESS

Arménie, Erevan, 0002, Martiros Saryan 22

footer.phone
fbtelegramyoutubexinstagramtiktokdzenspotify

La reproduction de tout matériel en tout ou en partie nécessite une autorisation écrite de l'Agence de presse "Armenpress"

© 2024 ARMENPRESS

Créé par: MATEMAT