Nouvelles politiques

Les députés demandent aux dirigeants de l'UE de prendre des mesures pour protéger le patrimoine culturel arménien au HK

9 minutes de lecture

Les députés demandent aux dirigeants de l'UE de prendre des mesures pour protéger le patrimoine culturel arménien au HK

EREVAN, 16 MARS, ARMENPRESS: Un certain nombre de membres du Parlement européen ont appelé les dirigeants de l'UE à veiller à ce que l'UE prenne des mesures actives en faveur de la protection du patrimoine culturel et religieux arménien dans le Haut-Karabakh.

L'eurodéputée Miriam Lexmann a écrit à ce sujet sur sa page officielle de X, en joignant le contenu d'une longue lettre adressée à Charles Michel, président du Conseil européen, Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, et Roberta Metsola, présidente du Parlement européen.

"Nous, soussignés, membres du Parlement européen, sommes préoccupés par le fait que des milliers d'années de patrimoine culturel et religieux arménien dans le Haut-Karabakh sont sous la menace imminente de destruction, de profanation et d'usurpation, en violation flagrante du droit international et des normes juridiquement contraignantes. Arrêt de la Cour internationale de justice des Nations unies. Ces sites constituent une part importante de notre patrimoine européen et il est de notre devoir d'assurer leur protection.

Après la guerre de 2020, des objets symbolisant le patrimoine culturel et religieux arménien, notamment des églises, des monuments, des khachkars, des cimetières et des statues, ont été détruits dans les territoires passés sous le contrôle de l'Azerbaïdjan, et des inscriptions arméniennes ont été effacées des murs des églises et des pierres tombales", peut-on lire dans la lettre.

Les députés ont souligné que bien que le gouvernement de l'Azerbaïdjan parle de sa solidarité et de son désir de protéger le patrimoine, en réalité la destruction, l'appropriation et l'aliénation du patrimoine culturel et religieux arménien se poursuivent jusqu'à aujourd'hui. L'Azerbaïdjan refuse de reconnaître tout acte répréhensible ou d'accepter toute responsabilité pour ces crimes.

"Il faut noter que l'Azerbaïdjan a ignoré à plusieurs reprises et continue d'ignorer l'arrêt juridiquement contraignant de la Cour internationale du 7 décembre 2021, qui comprend notamment une disposition selon laquelle l'Azerbaïdjan doit prévenir et punir les actes de vandalisme liés au patrimoine culturel arménien, ainsi que la résolution du Parlement européen du 10 mars 2022 - sur la destruction du patrimoine culturel arménien - qui a été pleinement soutenue par le mouvement paneuropéen pour le patrimoine culturel Europa Nostra."

En outre, l'Azerbaïdjan continue de nier délibérément l'existence du patrimoine culturel et religieux arménien dans le Haut-Karabakh. Il s'agit d'une politique soutenue par l'État, et la déclaration du ministre azerbaïdjanais de la culture de février 2022 sur la création d'un soi-disant groupe de travail d'experts prétendument créé pour ''supprimer les inscriptions fabriquées par les Arméniens dans les temples religieux albanais en est un exemple frappant''", peut-on lire dans la lettre.

Le parlementaire a rappelé qu'immédiatement après l'attaque militaire du 19 septembre 2023 et la déportation massive des Arméniens du Haut-Karabakh, le groupe militaire d'experts de l'Azerbaïdjan a été créé pour "supprimer les inscriptions fabriquées par les Arméniens dans les temples religieux albanais", selon la lettre.

Le parlementaire a rappelé qu'immédiatement après l'attaque militaire du 19 septembre 2023 et la déportation massive des Arméniens du Haut-Karabakh, l'Azerbaïdjan a commencé à détruire la croix érigée près de Stepanakert et a tenté de s'approprier et de déformer l'identité de Gandzasar, l'un des plus célèbres monastères arméniens médiévaux.

"En raison du nettoyage ethnique, plus de 140 000 Arméniens du Haut-Karabakh ont été contraints de fuir leurs foyers et de s'installer en Arménie. Ils sont maintenant loin de leurs maisons, de leurs traditions, de leurs rituels et de leur vie sociale, en d'autres termes, leur patrimoine immatériel est une fois de plus complètement perdu.

Ainsi, s'appuyant sur la résolution du 10 mars 2022 sur la destruction du patrimoine culturel au Haut-Karabakh, la décision juridiquement contraignante de la cour internationale, les nombreuses déclarations d'Europa Nostra, la conférence sur la protection de la culture arménienne et du patrimoine religieux au Haut-Karabakh, tenue le 24 janvier 2024 sous les auspices du Groupe PPE et de la députée européenne Miriam Lexman, et compte tenu de la tragédie humaine qui se déroule au Haut-Karabagh à la suite de l'agression azerbaïdjanaise, nous demandons que des mesures concrètes soient prises au niveau européen pour assurer la protection du riche patrimoine culturel et religieux arménien de la région, notamment :

  • ∙ Fixer une date limite pour que le régime d'Aliyev autorise une mission de l'UNESCO à se rendre dans la région ;
  • ∙ Garantir le droit des Arméniens du Haut-Karabakh à retourner dans leur patrie dans le cadre de mécanismes internationaux qui garantiront leur sécurité ;
  • ∙ Établir des sanctions contre le régime d'Aliyev pour les violations flagrantes des arrêts juridiquement contraignants de la Cour internationale de justice et du droit international ;
  • ∙ Soutenir l'installation de caméras de surveillance 24 heures sur 24 sur chacun des sites du patrimoine arménien du Haut-Karabakh afin de surveiller ces sites en temps réel depuis n'importe où dans le monde et d'empêcher toute nouvelle destruction", peut-on lire dans la lettre.

La lettre conclut en affirmant que les Arméniens du Haut-Karabakh ont le droit de retourner dans leur patrie, de jouir de leurs droits culturels et de restaurer leur patrimoine matériel et immatériel. Les députés du CdE soulignent que le patrimoine culturel et religieux arménien est un élément fondamental du patrimoine européen commun et attendent de l'UE qu'elle prenne des mesures actives pour le protéger.

La lettre a été signée par une cinquantaine de députés de France, d'Allemagne, de Chypre, de Suède, des Pays-Bas, de Bulgarie, d'Italie, de Slovaquie, d'Autriche, de Grèce, de Lituanie, de Hongrie, de Croatie, de République tchèque et de Slovénie.

Le chanteur d'opéra et chef d'orchestre de renommée mondiale Plácido Domingo se produira à Erevan

Culture

Le chanteur d'opéra et chef d'orchestre de renommée mondiale Plácido Domingo se produira à Erevan

L'Arménie exprime son soutien à Chypre dans ses efforts pour trouver une solution juste et durable à la question chypriote

Nouvelles politiques

L'Arménie exprime son soutien à Chypre dans ses efforts pour trouver une solution juste et durable à la question chypriote

Blinken: l'Iran n'a jamais été aussi proche de la production d'une arme nucléaire

Nouvelles politiques

Blinken: l'Iran n'a jamais été aussi proche de la production d'une arme nucléaire

L'Ambassadrice d'Arménie aux États-Unis, Mme Makunts, participe à la réunion du Parti républicain

Nouvelles politiques

L'Ambassadrice d'Arménie aux États-Unis, Mme Makunts, participe à la réunion du Parti républicain

Maragos: l'UE attache une grande importance à la coopération avec l'Arménie dans le secteur culturel

Culture

Maragos: l'UE attache une grande importance à la coopération avec l'Arménie dans le secteur culturel

Ambassadeur d'Iran en Arménie: la prochaine réunion de la plateforme « 3+3 » se tiendra bientôt en Turquie

Nouvelles politiques

Ambassadeur d'Iran en Arménie: la prochaine réunion de la plateforme « 3+3 » se tiendra bientôt en Turquie

Abassadeur d'Iran en Arménie: l'Arménie a une frontière fiable et stable, qui joue un rôle essentiel dans le renforcement de la sécurité régionale

Nouvelles politiques

Abassadeur d'Iran en Arménie: l'Arménie a une frontière fiable et stable, qui joue un rôle essentiel dans le renforcement de la sécurité régionale

Nikol Pashinyan est présent à l'ouverture du 4e Sommet de la Communauté politique européenne

Nouvelles politiques

Nikol Pashinyan est présent à l'ouverture du 4e Sommet de la Communauté politique européenne

L'Azerbaïdjan a rejeté la proposition de l'Arménie de tenir une réunion entre Pashinyan et Aliyev

Nouvelles politiques

L'Azerbaïdjan a rejeté la proposition de l'Arménie de tenir une réunion entre Pashinyan et Aliyev

Rencontre entre le Premier ministre et le Président de la Finlande

Nouvelles politiques

Rencontre entre le Premier ministre et le Président de la Finlande

Le Premier ministre Pashinyan a rencontré le Premier ministre néerlandais nouvellement élu

Nouvelles politiques

Le Premier ministre Pashinyan a rencontré le Premier ministre néerlandais nouvellement élu

AREMNPRESS

Arménie, Erevan, 0002, Martiros Saryan 22

footer.phone
fbtelegramyoutubexinstagramtiktokdzenspotify

La reproduction de tout matériel en tout ou en partie nécessite une autorisation écrite de l'Agence de presse "Armenpress"

© 2024 ARMENPRESS

Créé par: MATEMAT