Officielle

Le Premier ministre a envoyé des messages de félicitations au Président et au Vice-président des Émirats Arabes Unis

15 minutes de lecture

Le Premier ministre a envoyé des messages de félicitations au Président et au Vice-président des Émirats Arabes Unis

EREVAN, 1er DÉCEMBRE, ARMENPRESS: Le Premier ministre Nikol Pashinyan s'est rendu au ministère des Finances pour participer à la discussion sur le rapport d'activité 2023 du ministère, informe le service de presse du cabinet du Premier ministre. Les Vice-premiers ministres Mher Grigoryan et Tigran Khachatryan, le chef de cabinet du Premier ministre Arayik Harutyunyan, le chef du service de supervision de l'État Romanos Petrosyan, des fonctionnaires du bureau du Premier ministre et le personnel de leadership du ministère des Finances ont participé à la discussion.

Au début de la discussion, le Premier ministre a noté que les discussions sur les rapports d'activité des ministères pour l'année 2023 commençaient par le ministère des Finances.

Le ministre des Finances, Vahé Hovhannisyan, les Vice-ministres des Finances et le secrétaire général ont présenté des rapports.

En se référant aux programmes mis en œuvre, il a été noté que le rôle de l'analyse des scénarios dans les prévisions macroéconomiques a été accru. Dans les conditions des turbulences actuelles, des cadres macroéconomiques et fiscaux alternatifs ont été développés, sur la base desquels les réserves budgétaires ont été constituées, la voie nécessaire pour assurer l'objectif de croissance économique a été évaluée, y compris les volumes d'investissement et d'exportation nécessaires, les orientations clés des réformes structurelles : réformes de l'administration publique, numérisation et système de gestion de l'investissement public. Le système de prévision des recettes fiscales a été amélioré, complété par des modèles modernes, ce qui a permis de publier les principales prévisions fiscales dans le message budgétaire pour 2024.

Des analyses et des prévisions ont été présentées, selon lesquelles l'objectif du gouvernement d'une croissance économique de 7 % nécessite la mise en œuvre de politiques structurelles ciblées, qui stimuleront l'investissement privé et les exportations, en augmentant la productivité.

Au cours de l'année écoulée, les seuils d'endettement optimaux pour l'économie arménienne et la vitesse optimale d'amélioration de la part de la dette de l'AMD ont été réévalués. La méthodologie d'évaluation du potentiel fiscal a été développée. Les conséquences socio-économiques de la mise en œuvre des mesures clés du plan d'action gouvernemental ont été évaluées.

Une évaluation de l'impact de l'intégration de la population déplacée de force du Haut-Karabakh a été réalisée.

Lors de la présentation des programmes à venir, il a été noté qu'un nouvel outil complet sera développé afin d'améliorer le système de prévisions macroéconomiques à moyen terme. Le système de prévision des recettes fiscales sera complété par de nouveaux outils en harmonisant les modèles développés à différents stades. Il est également prévu d'introduire une méthodologie et un rapport complets de gestion du risque fiscal, la mise en œuvre continue d'analyses et de diagnostics consacrés à des problèmes sectoriels et individuels, y compris l'évaluation de l'impact des programmes pour l'intégration de la population déplacée de force du Haut-Karabakh, le développement d'un nouveau système d'évaluation du potentiel de l'économie.

Des travaux seront également menés pour augmenter le volume des obligations à moyen terme dans un contexte de baisse des taux d'intérêt. Il est également prévu de procéder à un remboursement partiel des Eurobonds, de réduire les risques de refinancement et de taux de change.

Des mesures ont été prises pour renforcer la position de l'Arménie sur le marché financier mondial, et les résultats suivants ont été enregistrés: En 2023, la notation souveraine de l'Arménie par les agences "Fitch" et "Standard and Poor's" a été relevée d'un niveau et la perspective de notation par l'agence "Moody's" a été améliorée, la représentation adéquate de l'Arménie sur les plateformes internationales a été réalisée, la notation de l'Arménie dans le monde financier international a été renforcée, ce qui a permis de relever la notation.

En vue d'améliorer le système de coopération internationale, il est prévu d'organiser la réunion et la conférence d'affaires de 2024 du conseil des gouverneurs de la BERD à Erevan. En collaboration avec les partenaires internationaux, des événements tels que des conférences de donateurs, des conférences avec des partenaires bilatéraux et des événements pour l'échange d'expériences seront organisés.

Se référant aux programmes de subventions, il a été mentionné qu'il est prévu de définir les mécanismes d'octroi de subventions aux communautés par le budget de l'État arménien. À partir de 2024, des subventions seront accordées aux communautés pour la mise en œuvre de programmes formés sur une base participative (500 millions AMD pour 2024). Les subventions pour les programmes formés sur une base participative seront attribuées à 4 communautés.

Il a été signalé que dans le cadre de la sécurisation des recettes fiscales supplémentaires, les taux de la taxe d'accise ont été augmentés pour 2024-2026. Dans le cadre de l'amélioration de l'environnement des affaires, l'environnement fiscal des entités économiques utilisant les programmes de soutien de l'État au secteur agricole sera amélioré.

Au cours de la période de référence, le système de déclaration universelle des revenus des particuliers a été approuvé. Afin d'assurer la mise en œuvre de ce dernier, une définition des types individuels et des tailles des dépenses sociales a été effectuée.

Pour que la coopération avec les structures internationales soit plus accessible, il est prévu d'attirer un support visant à assurer la stabilité macroéconomique, à promouvoir une croissance économique durable et inclusive, et à mettre en œuvre des réformes dans des domaines clés. Des activités visant le développement des capacités et le partage d'expérience seront également mises en œuvre.

Des mesures ont été prises pour renforcer la position de l'Arménie sur le marché financier mondial, et les résultats suivants ont été enregistrés : en 2023, la notation souveraine de l'Arménie par les agences "Fitch" et "Standard and Poor's" a été relevée d'un niveau et la perspective de notation par l'agence "Moody's" a été améliorée, la représentation adéquate de l'Arménie sur les plateformes internationales a été réalisée, la notation de l'Arménie dans le monde financier international a été renforcée, ce qui a permis de relever la notation.

Au cours de la période de référence, le système de déclaration universelle des revenus des personnes physiques a été approuvé. Afin d'assurer la mise en œuvre de ce dernier, une définition des types individuels et des volumes de dépenses sociales a été réalisée.

Il a été noté que des travaux visant à équilibrer efficacement la rapidité et la qualité du système de passation des marchés ont été réalisés. Un soutien méthodologique a été apporté à 1 540 processus au cours de l'année, la procédure d'achat par une seule personne a été réformée, etc. Dans le cadre du renforcement des capacités, 614 spécialistes du ministère ont été formés. En conséquence, une réduction significative a été enregistrée dans les cas d'achat à une personne sur la base de l'urgence. De janvier à octobre 2023, par rapport à la même période de l'année dernière, le rôle de ces achats a diminué de 4,4 points de pourcentage, pour atteindre 5,2 %, contre 9,6 % l'année dernière.

L'amélioration du système numérique, le développement des capacités, le développement d'outils analytiques sont prévus dans le cadre des programmes à venir. En ce qui concerne la gestion des risques fiscaux, le département responsable a été réorganisé et les principales orientations des risques fiscaux ont été définies. Il est prévu de poursuivre le développement des capacités et des outils analytiques, l'évaluation de la viabilité budgétaire à long terme, etc.

Nikol Pashinyan a souligné l'importance des travaux et des réformes et a attiré l'attention du personnel du ministère sur un certain nombre de questions importantes. Le Premier ministre a notamment évoqué les programmes de subventions, la politique fiscale, la lutte contre l'économie souterraine, le développement du marché des capitaux, l'amélioration continue de la position de l'Arménie dans les classements internationaux, la mise en œuvre de programmes de coopération entre les secteurs public et privé et d'autres sujets. Le Premier ministre a mis l'accent sur la mise en œuvre efficace et cohérente des travaux dans les directions susmentionnées, et a donné des instructions aux fonctionnaires sur les actions à entreprendre.

AREMNPRESS

Arménie, Erevan, 0002, Martiros Saryan 22

footer.phone
fbtelegramyoutubexinstagramtiktokdzenspotify

La reproduction de tout matériel en tout ou en partie nécessite une autorisation écrite de l'Agence de presse "Armenpress"

© 2024 ARMENPRESS

Créé par: MATEMAT